Intervenant hier soir à un congrès nocturne de l’alliance PTr/MMM organisé sur le site de la foire de Belle-Rose à l’avenue Ollier, Quatre-Bornes, Navin Ramgoolam a promis une fourniture d’eau 24/7 et cela sans aucune augmentation en 2015. Le Premier ministre a également lancé de graves allégations contre deux candidats de l’Alliance Lepep, Koomaren Chetty et Roshi Bhadain.
« Ala mo kapav dir zot, pa pou ena okenn ogmantasion delo… Ek zot pou gagn delo 24 lor 24 ek 7 lor 7 », a lancé Navin Ramgoolam quand il a évoqué le problème d’eau dans le pays. Il a annoncé que des dispositions ont déjà été prises pour solliciter l’aide étrangère, notamment de la France, pour régler une fois pour toutes le problème de la fourniture d’eau à Mauricie. « Bann exper franse finn fini vini ek zot pou retourne ankor », a-t-il précisé.
Poursuivant sur le même thème, Navin Ramgoolam a allégué que Xavier-Luc Duval est le ministre des Finances qui a alloué le moins de budget pour l’installation de nouvelles infrastructures pour la production et la distribution d’eau. « Li mem (NdlR : XLD) ki finn donn le pli feb investisman », a-t-il insisté.
Ciblant Roshi Bhadain, candidat de l’Alliance Lepep dans la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes, le leader du PTr a dit que ce dernier aura à répondre devant la commission d’enquête qu’il a instituée sur la situation des courses hippiques à Maurice. « Li pa pou sape… Mo finn rod rottweillers », a-t-il lancé en parlant des trois commissaires anglais qu’il a choisis pour siéger sur cette commission d’enquête.
De Koomaren Chetty, l’autre candidat de l’Alliance Lepep dans la même circonscription, Navin Ramgoolam a allégué qu’il a eu des problèmes avec les autorités indiennes. « Eski ou pou swazir enn dimounn ki persona non grata dan l’Inde ? » s’est-il interrogé.
Le leader du PTr est revenu sur les raisons de la concrétisation de l’alliance PTr/MMM. « Mwa ek Bérenger nou pa pe get nou lintere. Nou pale enn pei divize. Nou pe montre ou sime de linite ki pou permet Moris fransi deziem etap so developman », a-t-il martelé.
Paul Bérenger a pour sa part vivement critiqué « la qualité » des candidats que l’Alliance Lepep a alignés pour ces élections générales. Il a ciblé Raj Dayal, Roshi Bhadain et Raouf Gulbul plus particulièrement. « Kot nou, nou ena enn lekip, la volonte ek le konpetans pour relev bann defi », a-t-il insisté. Il a exhorté les Mauriciens à ne pas avoir peur du projet de IIe République que compte présenter l’alliance PTr/MMM.
Le président du PTr et candidat dans la circonscription N° 18, Patrick Assirvaden, a lui expliqué que son alliance « a la solution » pour les problèmes du chômage, de la distribution d’eau, et de la « sekirite lor sime ». « Nou ena bel proze pou N° 18 », a-t-il lancé.
Kavi Ramano, député sortant et candidat MMM au N° 18, a de son côté expliqué les enjeux des prochaines élections générales. « Nou pou ekrir listwar Moris en let d’or le 10 desam prosin », a-t-il affirmé.
Nita Deerpalsing, députée sortante et candidate au N° 18, s’est félicitée pour sa part de « la fusion » qu’il y a entre les candidats et les partisans de l’alliance PTr/MMM sur le terrain. « Kot nou ki ena proze seryie », a-t-elle lancé avant de promettre qu’elle sera une députée de proximité.
Ce congrès était présidé par Reza Gunny, adjoint au maire MMM à la municipalité de Quatre-Bornes.