Vice-championne de la deuxième division, l’AS Quatre-Bornes (ASQB) surfe désormais sur les grosses vagues. À peine est-elle parvenue chez l’élite que la néopromue est rapidement embarquée dans une aventure inattendue : la professionnalisation du football.
Les protégés de Benjamin Théodore découvrent petit à petit le niveau professionnel. Bien que la Barclays Mauritius Premier League n’ait pas encore pris son envol, ils ont fait l’expérience de la vie à l’échelon supérieur avec la double séance d’entraînement par jour. Un facteur déjà nouveau pour eux.
L’ASQB, qui joue en ouverture du championnat contre l’ASPL 2000 à Curepipe, sait qu’elle n’aura pas une saison de tout repos chez l’élite. Mais Benjamin Théodore, ancien défenseur international, s’attend que ses poulains soient à la hauteur de la tâche qui leur est confiée.
« Nous ne prétendons pas à un podium, mais nous venons pour apprendre et montrer aussi ce dont nous sommes capables. L’AS Quatre-Bornes est constituée essentiellement de joueurs locaux. Je pense que nous avons les éléments nécessaires pour débuter le championnat. Je donne au moins trois mois à l’escouade pour voir ce qu’elle peut faire avant de penser aux renforts venant de l’étranger », fait ressortir l’entraîneur.
Fort de son expérience de coaching sur différents plans, Benjamin Théodore sait qu’évoluer chez l’élite implique pas mal de choses. Toujours est-il qu’il entrevoit l’espoir de voir son équipe, composée de joueurs entre 24-25 ans, faire une bonne prestation pour sa première année au haut niveau. Le maintien est une priorité et faire partie de la première partie du tableau sera déjà une performance remarquable.
« Ce n’est pas facile d’évoluer chez l’élite. Maintenant, les choses ont changé, surtout avec le concept de la professionnalisation. Les joueurs travaillent beaucoup plus et font de leur mieux pour s’améliorer. Il y a cette détermination chez eux. Ils bénéficient du soutien du staff technique et des dirigeants dans ce processus pour les motiver davantage », ajoute le technicien de l’ASQB.
La volonté de tout un chacun est là et il convient de rappeler que l’équipe est prête à se lancer dans cette nouvelle aventure, aussi périlleuse soit-elle. « Nous nous attendons à des hauts et des bas. Je ne cesse de dire à mes joueurs qu’il faut toujours rester concentrés et garder la tête froide. Et aussi viser toujours haut », précise-t-il.