Le Conseil municipal de Quatre-Bornes a adopté hier à l’unanimité une motion du conseiller MMM Reza Gunny réclamant l’élaboration d’un Plan directeur de drainage des eaux pluviales dans la Ville des Fleurs. Le conseiller mauve a plaidé pour une « solution permanente » aux problèmes récurrents d’inondations dans les divers quartiers de la ville.
« Le dénivellement d’une extrémité de Quatre-Bornes à une autre est de 36 mètres environ et notre présent réseau de drainage des eaux pluviales, construit des décennies de cela, est loin d’être adéquat pour collecter et drainer l’eau de ruissellement, de canaliser toute cette eau en toute sécurité vers un endroit approprié. Ces drains répondent encore moins aux besoins des habitants d’une ville en pleine expansion comme Quatre-Bornes », a d’emblée argué Reza Gunny en défendant sa motion auprès de ses collègues conseillers réunis hier dans la Salle du Conseil de la municipalité de Quatre-Bornes.
L’auteur de la motion explique que tout cela a pour conséquences, entre autres, que plusieurs quartiers de Quatre-Bornes sont inondés tous les ans de décembre à avril durant la saison des pluies, causant des dommages considérables aux routes, inondant des cours entières et menaçant par là même la sécurité des citadins.
« C’est pour cela que je propose qu’un Plan directeur de drainage des eaux pluviales (Stormwater Drainage Master Plan) soit élaboré par la municipalité, couvrant toute la ville, comprenant également une amélioration du présent système de drains et la construction de nouveaux drains là où le besoin se fait sentir », a lancé Reza Gunny.
Le conseiller mauve a expliqué que le Plan directeur doit avoir comme objectifs, entre autres, d’aider à un drainage adéquat des eaux de ruissellement, d’empêcher que le réseau routier soit endommagé, que les cours soient inondées, et améliorant par conséquent la sécurité des citadins. « Ce Plan directeur doit également prévoir des trottoirs couverts ce qui serait une amélioration certaine de la sécurité et de la qualité de vie de tous ceux qui empruntent nos routes », dit-il.
Reza Gunny a déploré que la municipalité dépense tous les ans des millions de roupies pour la construction et l’entretien des drains à travers la ville, mais sans pour cela épargner aux habitants les désagréments des inondations intempestives. « Ce n’est pas étonnant en l’absence d’un Plan d’ensemble », a-t-il fait observer.
L’intervenant a rappelé que la municipalité a budgétisé pour les années 2015, 2016 et 2017 un total d’environ Rs 30 millions pour la construction et l’amélioration des drains à travers la ville. « Il suffirait de prendre une partie de ce budget pour élaborer ce Plan directeur », a-t-il argué.
Reza Gunny a également rappelé que le gouvernement central a préparé dans le passé une « Study of Land Drainage System of the island of Mauritius », dans laquelle il y avait une section consacrée à la ville de Quatre-Bornes. De même, la municipalité a-t-elle récemment fait un « survey » sur les régions inondables de la Ville des Fleurs. « Il s’agit maintenant d’intégrer tout cela dans le Plan directeur qu’on se propose de fair », a-t-il indiqué.
Le maire, Guy Troylukho, a félicité le conseiller Reza Gunny pour sa motion et a rappelé qu’il l’a encouragé à présenter une motion en ce sens quand il a posé une question sur le problème lors de la précédente réunion du conseil. « Nous sommes sur la même longueur d’onde », dit-il. « Je rappelle que le Budget sous cet item a été voté sous le précédent maire, Danen Beemadoo », a-t-il ajouté. Il a rappelé pour sa part que la firme Gibbs and Partners avait également fait une étude sur les endroits inondables à travers Quatre-Bornes. « La motion est adoptée à l’unanimité et nous allons la soumettre à la Commission des travaux pour sa mise en oeuvre », a-t-il conclu.