Intervenant hier lors de la réunion bimensuelle du conseil municipal de Quatre-Bornes, le maire MMM Danen Beemandoo a catégoriquement démenti le conseiller MSM Shyam Khemloliva. Celui-ci, dans une déclaration de presse parue le matin même, avait affirmé qu’à cause de la présente campagne électorale, « les activités de la mairie ont diminué de 80% » et que « faute de quorum, le conseil est renvoyé ».
« Je tiens à souligner que, contrairement à ce qu’a déclaré notre collègue Shyam Khemloliva à la presse, les activités du conseil et de la mairie tournent à plein régime ! » s’est indigné le maire Beemadoo. « On continue de réaliser les projets les uns après les autres et, même, les week-ends, la cour de la municipalité est en effervescence ! » a-t-il insisté, d’un ton sévère.
Le maire a ajouté que, depuis qu’il a assumé ses fonctions de premier magistrat de la Ville des Fleurs, aucune réunion du conseil municipal n’a été renvoyée faute de quorum, comme l’affirme le conseiller Khemloliva. « Si certains s’absentent des réunions du conseil, qu’ils ne mettent pas leur laxisme sur le dos des autres. Qu’ils prennent leurs responsabilités ! », a lancé Danen Beemadoo en se référant aux récentes absences du conseiller MSM aux réunions du conseil.
Au cours de la réunion d’hier, le maire a rejeté une demande de l’ancienne maire Régina Maudar auprès de la municipalité pour utiliser le terrain de football du complexe du Pavillon le dimanche 16 novembre prochain pour organiser une rencontre de l’Alliance Lepep avec les personnes du troisième âge. La conseillère PMSD, Poonum Thylam, a interrogé le maire pour connaître la raison de ce refus. « En tant qu’ancienne maire, Mme Maudar aurait dû savoir que la mairie a comme politique de ne pas autoriser des rencontres sur ses terrains de foot. Ceux-ci ne sont pas appropriés pour tenir des congrès avec les personnes du troisième âge. Elle aurait pu demander d’utiliser une des salles de la municipalité. Il n’y aurait eu aucun refus ! », a expliqué Danen Beemadoo.