Ceux qui traversent régulièrement le centre ville de Quatre-Bornes n’ont pas manqué de remarquer que les zones de stationnement (sur plusieurs centaines de mètres) ont été converties en voie additionnelle et ils auront aussi vu les panneaux recouverts de sacs en plastique noir ou ceux annonçant « additional lane opening soon » – quel suspense! Mais cela doit faire deux mois, voire plus, que les usagers attendent de comprendre ce qu’il adviendra de la circulation dans le centre ville d’autant plus que plusieurs rues latérales (à la route Saint Jean) ont aussi vu pousser des panneaux encagoulés… quel épais mystère.
Pour le moment les automobilistes (un peu perdus) essayent de s’adapter ; ainsi les trottoirs sont convertis en zones de stationnement. D’autres continuent à utiliser les anciennes zones de stationnement constatant que les panneaux qui interdiront le stationnement sont toujours mystérieusement recouverts.
Personnellement je n’ai aucun doute sur la bonne intention derrière ce projet mais deux choses me chiffonnent:
Premièrement, le manque de communication sur ce projet, comme sur beaucoup d’autres à travers le pays. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que ce projet de réorganisation de la circulation viendra bousculer les habitudes des Quatre Bornais. Un tel changement sera à coup sûr accompagné du grognement de ceux qui verront leur route habituelle être modifiée en raison d’un changement de direction d’une voie à sens unique par exemple. Compte tenu du déficit de communication, de tels changements seront des plus violents pour ceux qui le subiront même si au final ca sera pour le mieux. Ici l’insuffisance dans la communication résulte en un manque de préparation de la population à ce changement, ce qui pourrait éventuellement faire capoter tout le projet. Souvenez-vous du projet de voie additionnelle au rond-point de Phoenix et la colère des habitants de Petit Camp.
Deuxièmement, en tant que Quatre-Bornais il me semble que ce projet ne se situe pas dans un plan global pour le développement du centre ville. Comme moi de nombreux Quatre-Bornais (les plus aisés) préfèrent être en voiture pour se rendre dans les centres commerciaux situés hors de la ville où il n’y a pas de souci pour se garer. Du coup, les commerces de la ville ont perdu certains de leur meilleurs clients qui optent pour Bagatelle, Trianon, Ebène ou Phoenix pour leurs achats et sorties en famille. Cela a eu un impact certain sur les magasins, boutiques et restaurants de la ville; certains ont mis la clé sous le paillasson, d’autres ont réduit leur effectif sur place et la vie commerciale n’est plus ce qu’elle était. Les commerces de certains quartiers ont pratiquement disparu.
Vouloir améliorer la circulation à Quatre Bornes c’est bien mais c’est comme se focaliser sur l’arbre qui cache la forêt. Il aurait fallu repenser le centre ville de Quatre Bornes et en ce sens il faudrait impliquer les citadins et les commerçants de la ville. Nul ne voudrait que le centre ville de Quatre Bornes ne soit qu’un boulevard, un lieu de passage pour véhicules motorisés, car soyons réalistes la route St-Jean ne pourra pas être élargie davantage et le nombre de véhicules continuera à croître. Réfléchissons plutôt à comment ramener les Quatre-Bornais dans le centre ville. Je partagerai ici même quelques idées sur la manière dont nous pourrions y parvenir.