Cela faisait plus d’un an que sa bande de copains et lui, n’étaient pas descendus en piste pour ramener un gagnant. Edgar Julienne, « Big Boy », pour les intimes, a goûté de nouveau à ce plaisir, samedi dernier, grâce à Acapella. Dans l’entretien qui suit, ce cadre au sein du groupe Médine revient sur la victoire de coursier, nous parle de ses deux autres chevaux, Leo’s Rush et Wonderlaine et  la raison de son passage à l’écurie Rousset, le tout dans son franc parler habituel.