Le président de la Confédération africaine d’Athlétisme (CAA), Hamad Kalkaba Malboum, qui était jusqu’à lundi dernier en visite à Maurice dans le cadre des 2es Championnats d’Afrique Cadets (23-26 avril), compte intensifier son combat contre la déperdition des jeunes talents africains pour son troisième mandat dont il a été investi le mois dernier à Addis Abeba. S’il prévoit aussi de pérenniser ces Championnats d’Afrique cadets, il souhaite de tout coeur que l’Afrique organise un plus grand nombre de meetings et accueille surtout, sous sa présidence, une édition des Championnats du monde d’athlétisme au plus tôt en 2023 et au plus tard 2025.
Une consécration qui entrera alors dans la logique des choses après la tenue de l’édition de la Coupe du Monde d’athlétisme à Casablanca l’année dernière et l’attribution des mondiaux cadets 2017 au Kenya et des mondiaux de cross-country à l’Ouganda, avoue-t-il dans l’entretien qui suit.