Les évêques anglicans de la région, qui étaient réunis à Fianarantsoa à Madagascar du 6 au 9 août derniers pour le Synode Ecclésial de la Province de l’océan Indien, expriment leurs vives préoccupations sur la dégradation de la situation politique et sociale dans la Grande Île. À l’issue de cette assemblée synodale présidée par Mgr Ian Ernest, évêque du Diocèse de Maurice et archevêque de cette Province, l’Église anglicane interpelle les politiciens et appelle à la mobilisation des gens de bonne volonté pour aider Madagascar à sortir de la crise. Dans l’interview qui suit, l’archevêque Ian Ernest exprime une profonde tristesse vis-à-vis des « conditions de vie déshumanisantes » des Malgaches et se dit convaincu que « l’Église peut susciter une plateforme de dialogue et une collaboration active » pour le désamorçage de la crise dans la Grande Île. Ce qui ne l’empêche pas pour autant de mettre en garde contre tout risque de proximité avec les politiciens et d’insister ainsi sur « l’indépendance de l’Église » dans sa démarche.