Ancien député et ancien coordonnateur de la commission Maurice Île Durable (MID), Sunil Dowarkasing travaillera désormais pour l’organisation internationale Greenpeace. Il a été nommé Senior Portfolio Manager et sera basé à Amsterdam. Dans l’entretien qui suit, il parle de ses nouvelles responsabilités, mais aussi de ses regrets concernant MID. Selon lui, le gouvernement a fait une « grosse erreur » en démantelant cette structure reconnue comme étant « avant-gardiste. » De même, il reconnaît que certains projets d’énergies renouvelables, comme Sarako, ne sont pas aussi écologiques qu’on le prétend.
Vous êtes le premier Mauricien à assumer un poste de responsabilité dans une organisation d’envergure comme Greenpeace. Comment en êtes-vous arrivé là ?