Le MMM et le MSM ont eu hier une nouvelle réunion de travail sur la réforme électorale qui s’est terminée par un « agree to disagree » sur la question de party list.
Pour cette troisième rencontre Paul Bérenger était accompagné d’Alan Ganoo, Rajesh Bhagwan et Steve Obeegadoo, alors que du côté du MSM Pravind Jugnauth était accompagné de Showkutally Soodhun, Nando Bodha et Leela Devi Dookun-Luchoomun
Les discussions ont porté sur le nombre de personnes à être élues à la proportionnelle. Le MMM est en faveur d’une liste de 30 personnes alors que le MSM propose 20 personnes. Ce qui, selon Paul Bérenger, n’est pas un problème majeur « car qui peut plus peut moins ». S’agissant de la composition de la liste, le MSM propose un prolongement du système de best losers où les candidats non élus pourront être récupérés. « Ce système a ses avantages mais nous préférons le party list system qui permet une meilleure représentation des femmes et des différentes catégories sociales ainsi que des autrement capables », affirme Paul Bérenger.
Les discussions ont également porté sur les rapports de forces au parlement.