Dans un communiqué, Rezistans ek Alternativ livre ses premiers commentaires sur le rapport de Rama Sithanen concernant la réforme électorale. Pour les signataires, Michel Chiffonne, Veena Dholah et Ashok Subron, les propositions de Rama Sithanen vont dans la bonne direction, même s’ils n’adhèrent pas à tous les raisonnements.
« Nous constatons que les propositions de Rama Sithanen vont dans la bonne direction. Même si nous ne sommes pas d’accord avec les raisonnements, si ces propositions sont implémentées, ce sera un pas en avant pour la République et le combat contre le communalisme institutionnalisé », explique Rezistans ek Alternativ dans ce communiqué émis samedi soir. Rezistans ek Alternativ attend cependant d’être en possession du document complet avant de faire de plus amples commentaires. Les trois signataires devaient aussi commenter « l’insistance » du leader de l’opposition Paul Bérenger pour maintenir le Best Loser System (BLS) avec une nouvelle formule dans le cadre de la réforme électorale. « Se enn bann pli gran absirdite ki enn politisyen inn zame propoze ! MMM pe dir mintenir BLS, me aster olye ki kandida klasifye zot mem kominalman dan eleksyon, se Electoral Commission (EC) ki pou fer klasifikasyon kominal bann depite ki eli, zist apre proklamasyon rezilta eleksyon 62 kandida. Apre kwa, Electoral Commission pou fer nominasyon bann nomine sou BLS. Se enn propozisyon extrememan danzere, ki pou ouver sime a tou kalite konfli ek dinamik inkontrolab », estime Rezistans ek Alternativ, qui insiste pour une réforme électorale non communale. « An paralel nou panse ki li neseser ena enn sanzman konstitisyonel pou integre tou bann drwa imin, ki rekonet par UN dan nou Konstitisyon. Par ekzanp bann drwa ekonomik, sosyal ek kiltirel, bizin integre dan Konstitisyon, an mem tan ki ena enn reform elektoral. Se koumsa ki nou osi asire ki tou drwa, tou sitwayin pou plis respekte dan nouvo Repiblik ki bizin emerze ».