Le Premier ministre Navin Ramgoolam a, lors de sa rencontre ce matin avec le leader de l’opposition Paul Bérenger, fait une proposition pour rassurer toutes les composantes dans le cadre du projet de réforme électorale en cours de discussions.
« J’ai fait une suggestion pour rassurer les minorités sans que les candidats aux élections générales aient à décliner leur appartenance ethnique lors des élections générales », a déclaré Navin Ramgoolam au Mauricien sans toutefois donner des précisions à ce sujet. Chaque partie a décidé de s’accorder un temps de réflexion sur la question. Une nouvelle réunion est toutefois prévue mardi.
« Les discussions progressent », a déclaré pour sa part le leader de l’opposition Paul Bérenger à l’issue de quelque 90 minutes de discussions. Les deux parties ont constaté qu’elles sont d’accord sur la majorité des points comme indiqué auparavant, à savoir l’élection de 62 députés dans vingt circonscriptions de Maurice et à Rodrigues, l’élection de 20 députés sur une base de party list.
Alors que le Ptr et le MMM sont d’accord sur le seuil de 10 % afin qu’un parti se qualifie pour avoir droit à des députés sur une base proportionnelle, il semblerait que le MSM et le PMSD ont fait savoir leur désaccord à ce sujet.
Les discussions se poursuivent sur la question des best losers. Le Premier ministre était accompagné de Rashid Beebeejaun et le leader de l’opposition, d’Alan Ganoo.