Le ministère de l’Environnement a bénéficié d’une somme avoisinant les Rs 100 millions de la Japan International Cooperation Agency (JICA). Un protocole d’accord a été signé entre les deux pays ce matin. Ainsi, l’Environnement pourra revoir sa stratégie pour la protection, la réhabilitation et l’entretien de nos zones côtières en accordant une attention spéciale au changement climatique et à la montée des eaux.
Cet argent servira à mener une étude approfondie en vue de déterminer les plages à réhabiliter. Dans cette optique, la technical capacity du ministère de l’Environnement incluant la Beach Authority, le ministère des Administrations régionales, le ministère de la Pêche et celui des Terres et du Logement, sera renforcée.
L’accord a été signé en présence des représentants de la JICA, dont Shigeyuki Matsumoto, directeur du Disaster Management Division 2 Global Environment Department.
L’équipe est à Maurice depuis octobre 2011. C’est Oomaduth Jadoo, Acting Permanent Secretary (PS) de l’Environnement, qui a procédé à la signature de l’accord en présence du ministre de l’Environnement et du Développement durable Deva Virahsawmy.
Les travaux commenceront en avril 2012 et dureront trois ans. Le but étant de mitiger l’érosion côtière, de mettre en oeuvre un « Appropriate Coastal Spatial Management » et proposer un plan de protection des récifs.
Hormis les travaux de réhabilitation jusqu’en 2014 prévus dans le Budget 2012 par l’Environnement, la JICA propose par ailleurs une aide financière aux services météorologiques. Cet argent servira à l’acquisition d’un nouveau Dopler Radar en vue de remplacer l’ancien à Trou-aux-Cerfs.
La JICA accorde une nouvelle fois une aide financière de Rs 90 millions sous l’Africa Adaptation Programme (AAP). L’objectif étant d’« integrate and mainstream climate change adaptation into core development policies, strategies and plans » pour la République de Maurice. Les secteurs clés identifiés sont : Disaster Risk Reduction, Environment, Agriculture, Pêche, Eau, Tourisme, Education, Infrastructure, à Maurice et Rodrigues. Les travaux déjà initiés prendront fin en décembre 2012.
S’agissant du « Climate Change Adaptation Programme in the Coastal Zone of Mauritius », Rs 273 577 200 ont été accordées par l’Adaptation Fund Board sous le protocole de Kyoto. Les travaux de réhabilitation concerneront principalement les plages de Rivière-des-Galets, Mon-Choisy, Quatre-Soeurs et Deux-Frères. La JICA apportera également sa contribution sur un projet de récifs artificiels à Rivière-des-Galets et Rivière-Noire. Il est prévu que ces travaux commencent en 2012 pour prendre fin en 2017.