Le 6 mai 2010 l’Alliance de l’Avenir (Ptr-PMSD-MSM) arrivait au pouvoir en donnant la garantie à la population de gouverner dans la stabilité et l’unité durant son mandat de cinq ans. Quatorze mois plus tard, le leader Pravind Jugnauth annonce la démission en bloc du Mouvement socialiste militant du gouvernement (six ministres), sans pour autant que le parti du Soleil quitte la majorité. Depuis, bien que le mot cassure n’ait pas été prononcé, tout le pays s’interroge sur l’avenir de l’Alliance. En attendant que les contours du paysage politique se dessinent avec plus de précision avec le retour au pays du Premier ministre Navin Ramgoolam, Le Mauricien propose à ses lecteurs quelques extraits de déclarations, prises au hasard dans nos archives et prononcées durant la campagne électorale tantôt par les leaders des composantes de l’Alliance tantôt par leurs candidats.
31 mars : Navin Ramgoolam annonce à la nation, en présence de la presse, la dissolution du Parlement et la tenue des élections le 5 mai. À l’hôtel Le Labourdonnais où il est accueilli par un groupe de partisans, c’est dans une salle où domine le drapeau bleu, blanc, rouge que les quatre dirigeants politiques rencontrent la presse. Navin Ramgoolam parle le premier, d’une voix basse. Rashid Beebeejaun, Xavier Duval et Pravind Jugnauth interviennent après lui. Ce dernier sur un ton énergique parle de « journée historique ». C’est Navin Ramgoolam qui conclut pour annoncer la répartition des tickets entre les trois partis. Le Ptr prend la part du lion avec 35 tickets, les autres sont répartis comme suit : 18 au MSM et 7 au PMSD.
Navin Ramgoolam (NR) : « Ce qui est important pour nous est que nos discussions se sont déroulées dans une atmosphère de sincérité, de sérénité et de la ligne droite. Nous avons des principes et des valeurs communs. L’avenir de n’importe quel pays ne peut se construire sans équité et stabilité. »
Pravind Jugnauth (PJ) : « C’est dans une configuration politique bleu-blanc-rouge que le premier miracle économique s’est produit dans les années 80. L’alliance PMSD-MSM-Ptr amènera ce pays vers un autre niveau du développement socio-économique plus bénéfique pour tout le monde. »
Xavier-Luc Duval (XLD) : « Cela ne fait aucun doute que l’Alliance sociale est le meilleur gouvernement de l’après-Indépendance. »
03 avril – Conférence de presse
NR : « Nous avons une même vision à long terme qui garantit la stabilité dans le pays sous un leadership ferme et déterminé. L’alliance bleu-blanc-rouge a fait ses preuves dans le passé. (…) La vision du MSM est plus proche de celle de l’alliance sociale. »
Rashid Beebeejaun (RB) : « Le MMM représente l’instabilité. »
PJ : « Depuis l’élection partielle à Quartier-Militaire/Moka, il était clair que le Ptr allait conclure une alliance avec le MSM. »
07 avril – Rassemblement Trois-Boutiques, Triolet
NR : « Il nous faut construire l’avenir. Le passé c’est défendre l’intérêt d’un parti et d’une petite clique au lieu de celui de tout un pays. »
PJ : « Enn langazman verbal ena plis valer ki lor papie timbre »
Meeting au No 15 :
Showkutally Soodhun : « Navin Ramgoolam so heritié pou vinn Pravind Jugnauth, e enn zour tou le de parti pou vinn enn sel ». (…) Mo sagrin lalians MSM inn fer avek MMM an 2005, mo regrete e mo prezant mo eskiz solanel a la sirkonskripsion. Mo donn mo parol sakre zame, zame ankor enn fwa, mo pa pou travay avek MMM. »
Port-Louis – Lancement de campagne
XLD : « Personne pa le rant dan kaless kasse. C’est pour cela que l’Alliance de l’Avenir est assuré d’une très large victoire aux élections du 5 mai. »
Conférence de presse
Nando Bodha : « Nous avons pris un départ canon. Port-Louis a donné un aperçu de ce que sera la vague ble-blan-rouz à travers le pays dans les prochains jours. […] Cette alliance durera non seulement durant le prochain mandat mais ira au-delà de ses cinq ans. »
13 avril – Moka
PJ : « Paul Bérenger entame la dernière campagne de sa carrière. Li pe al an retret apre sa. »
À Palma
Nita Deerpalsing, qualifiant l’Alliance du coeur d’« instable » : « Paulo enn bon leader loposisyon, res dan loposisyon papa, les nou fer travay-la. […] Lager pou gayn pouvwar ek kan gayn pouvwar pa konn fer pouvwar »
20 avril – Bon Accueil
Pradeep Roopun (MSM) : « Maurice connaîtra un développement et des changements bien plus grands que ceux de 1983 »
À Plaine-Verte
NR : « Moi mo pe dir ou ou bizin kote gagnan, ou pa gagn droi kote perdan. Se gouvernman ki kapav fer kitsoz, lopozisyon napa kapav fer sa. Ou pa pou rant dan enn korbiyar pou al maryaz. […] Avek Bérenger ti pou ena de kapitenn dan enn bato. »
RB : « L’Alliance Ptr-PMSD-MSM a été conclue pour la stabilité politique et sociale du pays. E mo kapav dir ou li pou duré »
22 avril – À St-Pierre
NR (saluant la décision de Pravind Jugnauth de ne pas s’aligner aux côtés du MMM même quand il était en présence de propositions de 30 tickets et deux ans et demi de prime ministership pour le MSM) : « Mo felisit Pravind parski li un om de prinsip e parski li pann les li tante par sa bann bel propozision-la. Résulta, Paul Bérenger entouré de pagla mamou, razwar e pac-pac. […] Allez-vous voter pour une telle équipe avec de tels candidats ? »
27 avril – Goodlands
Lormus Bundhoo : « Désormais avec Pravind Jugnauth au sein de l’Alliance de l’Avenir, nou pou ale 200 mille a ler »
28 avril
Pradeep Rooopun : « Kan MSM ek Parti travailliste pe mars ensam, kouma ou kwar pou kav ena division. […] Dan lekip Ramgoolam ena bann zouer sir, me dan lekip mauve ena zouer troiziem division. »
30 avril – Pailles
Jean-François Chaumière : « Avec le MMM, il y a trop de palabres et on ne peut diriger le pays dans l’instabilité. Avec Sheila Grenade et Danielle Turner comme colistiers, ensemble, nous formons une équipe formidable. Nous travaillons à l’unisson. […] La reconduction de Navin Ramgoolam à ses fonctions de PM est rassurée. Avec Rashid Beebeejaun, Xavier-Luc Duval et Pravind Jugnauth, l’on aura une superbe équipe pour gérer les affaires du pays. »
Sheila Grenade : « Une grosse vague déferle à travers le pays pour balayer le MMM. C’est une lame de fond ! Le coeur du MMM sera brisé en mille morceaux. »
À Fond-du-Sac
Ashit Gungah : « Ou bizin rant dan bato ki pou amenn ou a bon port. Na pa rant dan bato ki pe ale fer naufraz ».
30 avril – Heen Foh Hall
NR : « Mo kapav dir ou ki avek Rashid Beebeejaun, Pravind Jugnauth ek Xavier Duval dan mo kote mo pou ena enn gouvernman stab. E se sa ki nou bizin pou lavenir pei »
Et le 4 mai, veille des élections (Interview dans Le Mauricien)
NR : « J’ai porté mon choix sur l’équipe qui présentait les meilleures garanties de stabilité et de cohérence gouvernementale pour les cinq ans à venir. Les prochains cinq ans seront cruciaux pour l’avenir que nous voulons tracer pour notre pays et j’ai refusé de m’acoquiner avec un parti auquel je ne pouvais faire la moindre confiance et un parti qui est toujours attaché à la défense d’intérêts particuliers.
[…] L’avenir me donnera raison. »