Dans le sillage de la révision du Remuneration Order (RO) pour les pêcheurs des bancs et autres frigo workers, le Syndicat des Pêcheurs a soumis une liste de propositions au National Remuneration Board. Outre la demande pour revoir le tarif de pêche, le syndicat souhaite que le nouveau RO considère aussi l’emploi des Mauriciens en priorité sur les bateaux pêchant dans notre territoire.
Actuellement, un pêcheur des bancs touche Rs 7 pour chaque kilo de poisson. Ce chiffre émanant du Banks Fisherman & Frigo Workers de 1997, est loin de correspondre au coût de la vie en 2011. Après avoir longtemps décrié cette situation, le Syndicat des pêcheurs se réjouit de la démarche du NRB de revoir le Remuneration Order (RO) du secteur cette année.
Dans une lettre en date du 17 janvier 2012 adressée au président du National Remuneration Board (NRB), le syndicat des pêcheurs émet 13 propositions visant à améliorer les conditions d’emploi des pêcheurs des bancs. Parmi, le syndicat réclame que l’emploi du temps des pêcheurs et frigo boys soit réglementé à 8 heures par jours et 5 jours par semaine. Tout travail effectué en dehors de cet horaire de travail devrait être payé sous forme d’heure supplémentaire.
Étant donné la nature difficile et risquée du métier, il est aussi recommandé que les pêcheurs aient un salaire de base de Rs 550 et qu’ils en touchent une partie, avant même d’embarquer sur le bateau de pêche. Le prix du poisson au kilo lors des campagnes de pêche sur les bancs devrait se situer entre Rs 22 et Rs 30, dépendant de la quantité de poissons ramenés.
On relève également parmi les propositions, que les pêcheurs des bancs et frigo boys devraient avoir droit à une fiche de paie. De même, ils devraient prétendre à un boni de fin d’année équivalant à un douzième de leur salaire annuel et qui devrait être payé au plus tard le 20 décembre.
Le document fait aussi mention de sick leave pour les pêcheurs. Lorsque l’un d’entre eux tombe malade, il devrait continuer à percevoir son salaire de base. De même, l’employeur devrait entamer les démarches nécessaires pour rapatrier le malade à Maurice. Lorsqu’un pêcheur meure en mer, il est proposé que sa famille touche un death grant de Rs 400 000.
Finalement, le Syndicat des pêcheurs suggère qu’un article sur la priorité de l’emploi soit inclut dans le nouveau RO. Cela, pour s’assurer que les bateaux pêchant dans le territoire mauricien engagent des Mauriciens en priorité.
Toutes ces propositions seront sujettes à discussions. C’est Jack Bizlall qui représentera le syndicat des pêcheurs auprès du NRB.