Comme le veut la tradition, le nouveau gouvernement à la tête du pays a été mis à l’honneur par les membres du Racing Club de Maurice, à Trianon. Un parterre d’invités ainsi que des ministres et députés ont répondu présents lors de cette cérémonie pour écouter les discours de circonstance du Premier ministre sir Anerood Jugnauth et du Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval.
Le président du Racing Club de Maurice, Armand Tadebois, lors de son discours de circonstance, a salué la victoire de l’Alliance Lepep et a félicité le gouvernement pour son travail effectué en quelques mois. Il a félicité le Premier ministre « qui a toujours donné l’image d’un homme courageux ne craignant aucun adversaire tant il est convaincu de la mission qui lui est confiée et des responsabilités qui lui incombent ». Xavier-Luc Duval a été reconnu « pour son intelligence hors pair et son efficience au travail ». Faisant les éloges du Premier ministre, Arman Tadebois a fait ressortir « qu’il n’a pas hésité à quitter sa zone de confort pour aller vers la zone de courage et de combat » et s’est dit persuadé que « cette nouvelle équipe saura trouver des solutions pour redresser la barre et remettre le pays sur les rails ».
Le Premier ministre sir Anerood Jugnauth a quant à lui salué « le capital de confiance » après moins de cinq mois à la tête du pays. Il a avancé que « le pays est sur la bonne voie et des décisions courageuses sont prises tous les jours pour réparer les erreurs commises par l’ancien gouvernement ». Concernant les élections municipales, le Premier ministre a soutenu que ces élections détermineront l’avenir des villes et agiront comme un tremplin pour la construction d’une île Maurice unie. Il a tenu à saluer la contribution du Racing Club « tant sur le plan sportif que sur le plan social et culturel », ajoutant que de par son soutien, « le Racing Club aide à transformer l’île Maurice en un modèle de développement sur le plan local et international ».
Le Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval a quant à lui rappelé les valeurs et les principes du PMSD, « reconduit pour la troisième fois consécutive au gouvernement ». Il a commenté le Budget 2015 qui, pour lui, « a été bien accepté par les Mauriciens et nous permettra de redynamiser notre économie et le développement du pays ». Il a par ailleurs cité les mesures prises sur le plan sportif, notamment les bourses sport-études passant de 80 à 250 en 2012, puis à 450 en 2014. Rappelant que le Racing Club se trouve dans la ville de Quatre-Bornes, le leader du PMSD a soutenu « qu’il nous faut une bonne majorité aux municipales pour permettre aux villes de renouer avec le développement ».