Important déploiement de l’effectif de la Traffic Branch, soutenue par la police régulière de chaque division, pendant le week-end dernier, en vue d’une opération coup de poing. Les chiffres compilés aux Casernes centrales suite à ces opérations d’envergure indiquent que 50 automobilistes ont été contrôlés positifs au test d’alcoolémie et 1 161 autres ont été flashés pour excès de vitesse.
Les informations disponibles auprès des responsables de la Traffic Branch indiquent qu’environ 5 000 véhicules ont été contrôlés entre vendredi après-midi et dimanche soir. Les trois régions principalement ciblées pour cette opération policière étaient le Nord, l’Ouest et le Sud. La première préoccupation des autorités est qu’en dépit des campagnes de sensibilisation, les automobilistes persistent à faire preuve d’insouciance sur les routes. Les chiffres découlant de l’exercice mené pendant le week-end confirment cette tendance.
Outre les 50 automobilistes verbalisés pour un excès d’alcoolémie, 37 ont également été contrôlés positifs mais tout en restant en dessous du taux autorisé. Ceux ayant dépassé ce seuil sont passibles d’une amende de Rs 10 000, de la disqualification du permis pour une période de huit mois ou encore de peines d’emprisonnement. L’autre chiffre important de ce week-end : le nombre d’automobilistes flashés pour excès de vitesse. Ceux épinglés par les fix cameras sont au nombre de 1 123 tandis que 38 ont été pris en flagrant délit par les Lidar (Ndlr : radars mobiles). D’autre part, 216 automobilistes ont été verbalisés pour diverses infractions.
Du côté de la Traffic Branch, on se félicite que ces deux derniers week-ends, où des opérations de ce type étaient tenues sur les axes principaux, aucun accident fatal n’a été enregistré. De telles opérations coup de poing devraient être menées quotidiennement mais avec plus d’effectifs déployés pendant le week-end en vue de contenir le nombre de morts sur les route. En effet, les études menées par la Traffic Branch tendent à confirmer que le plus grand nombre d’accidents fatals se produit entre vendredi et dimanche. Sur les 100 accident fatals depuis le début de l’année, 24 ont été enregistrés le samedi, 19 le dimanche et 15 le vendredi. À hier, 116 victimes avaient été enregistrées sur nos routes comparativement à 112 pour l’année dernière.