Le bateau nouvellement construit Le Griffon, amarré près de l’hôtel Le Suffren au Caudan, a été la proie des flammes ce matin. Un ouvrier qui travaillait à bord manque à l’appel.
Six personnes s’affairaient à des travaux de maintenance (soudure et peinture) à l’intérieur, dont un soudeur se trouvant dans la cale. « Pas conner ki éclater dans bato la. Nou bizin sauver quand nou trouve la fimé pe commence monter. Nou ti a six, mais enn inn reste en dan. Nou ti pe fer ban travaux lor bato », explique Burty Pierre Louis, un des rescapés de cet incendie. Selon les premiers éléments d’informations à la disposition de la police, l’embarcation était au Marina Bay depuis neuf mois. Pour des raisons qui restent à être déterminées, le feu aurait éclaté dans la cale. Très vite, une épaisse fumée noire a gagné tout le bateau et le feu s’est vite propagé. Les travailleurs n’ont pas eu le temps de prendre leurs effets personnels, les outils et autres matériaux. Ils ont vite sauté sur le parking du Caudan pour sauver leur vie. Dans la mêlée, deux ouvriers ont subi des blessures. Ce n’est qu’une fois à l’extérieur que le groupe s’est rendu compte que le soudeur manquait à l’appel.
Entre-temps, des officiers de sécurité du Caudan Waterfront ont alerté la police du port et les pompiers. La caserne de pompiers de Port-Louis a dépêché une dizaine d’hommes sur place. Comme la fumée se faisait menaçante, un remorqueur de la Mauritius Ports Authority s’est approché du bateau en feu et grâce à sa puissante lance à eau, l’incendie a pu être maîtrisé. Les pompiers ont arrosé la plate-forme du Griffon pour éviter une résurgence des flammes. Puis, ils se sont attaqués à la cale en découpant une partie du bateau pour avoir accès à l’intérieur. Comme l’eau s’est accumulée dedans, la manoeuvre était périlleuse. « Le bateau n’est pas stable et risque de chavirer », nous a expliqué un pompier. A l’heure où nous mettions sous presse, il n’y avait toujours aucune nouvelle du soudeur porté manquant. « Nous avons appris qu’un individu se trouverait toujours à bord. Mais, nous disposons d’aucune confirmation jusqu’ici. Nos hommes examinent toujours l’intérieur du bateau », nous a déclaré le pompier.
Les deux ouvriers qui ont subi des brûlures au pied ont déjà été transportés par le SAMU à l’hôpital  Jeetoo de Port-Louis pour des soins. Plusieurs unités de la police ont été mobilisées sur place et une partie du parking a même été fermée au public pour raison de sécurité. La police compte questionner le propriétaire du Griffon dans l’après-midi pour des détails sur le bateau et les ouvriers qui travaillent dessus. La cause de cet incendie était toujours indéterminée en début d’après-midi.