Le 23e journée a été l’occasion pour l’écurie Merven de reprendre la tête au classement des écuries grâce aux victoires de High Accolade et Meadow Magic qui n’ont pas fait de cadeaux à leurs adversaires dans leurs épreuves respectives. Ce dernier, avec un galop de course dans les jambes, s’est montré trop fort dans Le Radio Plus 11th Anniversary Trophy. Rélegué au rang de dauphin à l’issue de la victoire de Meadow Magic, l’écurie Foo Kune a tout de même amorti la chute grâce à Diamond Light qui s’est rappelé aux bons souvenirs de ses partisans en enregistrant sa première victoire 2013. Beau doublé que celui réalisé par l’écurie Mahess Ramdin qui s’est accordé un bon bol d’air frais avec Smartelli et Baron Blixen pilotés à la perfection par Karis Teetan. Après un début de saison laborieux, l’écurie Perdrau commence à reprendre du poil de la bête et ce fut au tour de Black Gambit d’emboîter le pas à Icy Jet, qui s’était imposé la veille, pour offrir à cette écurie sa septième victoire de la saison. Les autres épreuves sont allées à l’écurie Serge Henry par l’entremise de l’outsider Traianius qui causa une petite surprise dans la septième épreuve et Rainbow Man, de l’écurie Rameshwar Gujadhur qui, même en compagnie relevée, ne s’est pas fait prier pour réaliser la passe de deux.
Tenu en haute estime par son entourage, Meadow Magic n’a pas mis longtemps pour se révéler au Champ de Mars. Auteur d’excellents débuts derrière Mining Prospect, la meilleure acquisition de l’écurie Merven cette saison n’a pas déçu ses partisans et a donné tort à ceux qui craignaient que le fait d’être raccourci allait lui être préjudiciable. Vu le style avec lequel il s’est défait de ses rivaux tout porte à croire qu’il ne s’arrêtera pas en si bon chemin.
Comme attendu, Chief Mambo fut le plus prompt à l’ouverture des boîtes et s’installa vite dans la position tête et corde. Snappy vint se porter sur son arrière-main, tandis qu’en troisième position on retrouvait Soweto Slew qui précédait Meadow Magic et Mr Black Tom.
Chief Mambo lanca l’épreuve sur de bonnes bases. Du reste, les premiers 1000m furent couverts en moins de 60”. On remarqua toutefois que Mr Black Tom se retrouva en grosses difficultés une fois que le leader avait durcit le ton dans la descente.
Snappy fut le premier à attaquer Chief Mambo à 400m du but. Cédric Ségéon, qui avait au préalable réveillé Meadow Magic, laissa sa monture se rapprocher graduellement de la tête de la course avant de choisir l’option extérieure pour amorcer son attaque.
Chief Mambo poursuivit sur le même rythme à l’avant et aborda la dernière ligne droite en vainqueur. Sous la cravache de Johnny Geroudis, l’alezan fit de la résistance face à Snappy mais ce qu’il ne savait pas c’est qu’en pleine piste s’amenait Meadow Magic sous la monte énergique de Cédric Ségéon. Le représentant de l’écurie Merven n’eut aucune peine à se défaire des deux chevaux précités mais donna l’impression de vouloir regarder autour de lui une fois qu’il mit le nez devant. Rappelé à l’ordre par Ségéon, il remit la tête au travail pour laisser sur place ses adversaires. C’est du reste avec une confortable avance qu’il rallia le but à la grande joie de son entourage. Snappy se montra plus percutant que Chief Mambo dans la course au premier accessit tandis que le quartet fut complété par Soweto Slew qui lâcha prise dans les 75 derniers mètres mais qui est appelé à progresser davantage avec une course dans les jambes. .
Meadow Magic boucla les 1365m en 1.22.09 et sur cette performance, il devrait être une des attractions principales de cette fin de saison.