Sa dernière victoire remontait au 2 septembre 2012 dans le Maiden, saison qui l’a aussi vu être couronné Cheval de l’Année. Depuis, on n’avait plus vu Ice Axe dans la winner’s enclosure. Cette 23e journée a été l’occasion pour l’ancien crack de l’écurie Maingard de mettre un terme à sa longue traversée du désert en s’imposant de bout en bout dans l’épreuve phare. Outre le retour à l’avant plan d’Ice Axe, c’est la domination des écuries Gujadhur et Hurlywood qui se sont partagé six des huit courses au programme qui a été le fait marquant de cette journée. La casasque bleu électrique et écharpe rouge réalisa un début de journée faste avec Brandewyn, Kremlin Captain et Urbi Et Orbi. En sus d’Ice Axe, l’écurie Hurlywood s’illustra de son côté par l’entremise de Salute The Saint et Shahruhk. Il ne restait donc que des miettes pour les autres formations et ce sont les écuries Foo Kune et Allet qui se les approprièrent avec Carson City et Freedom respectivement. À l’issue de cette journée, la casaque jaune et étoiles mauves était toujours solidement ancré dans son fauteuil de leader et comptait plus d’un million de roupies sur Gujadhur qui, à l’issue de sa belle opération, devint son nouveau dauphin.
Champions never die! Même s’il ne semble plus être le cheval qu’il était il y a deux ans, Ice Axe n’a fait que confirmer cet adage. Délaissé par les parieurs en raison du fait qu’il n’arrivait pas à se retrouver, le fils de Solksjaer a saisi l’occasion pour se rappeler aux bons souvenirs de ses partisans en s’imposant de bout en bout sous la selle de Niven Marday. Ce dernier devient du coup le deuxième jockey à avoir gagné avec ce coursier au Champ de Mars après Gaëtan Faucon avec qui il est invaincu.
Ice Axe pointa quelques secondes avant l’ouverture des boîtes, ce qui fit qu’il s’élanca maladroitement. À l’intérieur, Love Struck fut vite sur ses jambes et Rye Joorawon eut tout le loisir pour lui trouver la meilleure position sur les barres. Azapel s’amena sur son arrière-main mais Holland ne démontra aucun intérêt pour prendre le commandement et demeura à l’extérieur du porte-drapeau de l’écurie Foo Kune. Profitant de l’aubaine et la longue ligne droite que lui procure un 1650m, Niven Marday sollicita Ice Axe qui s’appropria facilement la position tête et corde peu avant le passage du but pour la première fois.   
Il précéda Love Struck qui se retrouva dans le box seat en deuxième position, avec à son extérieur Azapel, en quatrième position Dual Asset qui précéda Balse et Prince Of Troy qui couraient pratiquement sur la même ligne.
Niven Marday dosa bien les efforts de sa monture qui ne fut point inquiété à l’avant. Il était du reste plein d’allant au 600m. Sentant le coup tactique du clan Hurlywood, Emamdee décida de passer à l’offensive sur Balse mais malgré les sollicitations du Mauricien, le gris eut toutes les peines du monde pour rester dans le rythme.
À l’avant Ice Axe avait déjà lancé le sprint et son apparenti attendit la dernière ligne droite pour le monter à fond. Love Struck fut lancé à l’intérieur alors que les autres ne firent pas la moindre impression. L’issue de la lutte entre ces deux chevaux fut des plus indécise. Sous la cravache de Marday, Ice Axe pencha sur sa gauche mais cela n’eut aucune incidence sur son rendement. Love Struck s’amena fort à l’intérieur et on crut même qu’il passa le pensionnaire de l’écurie Hurlywood à un certain moment. Mais dans un ultime sursaut d’orgueil, Ice Axe trouva les ressources supplémentaires pour maintenir l’avantage au grand dam de Joorawon qui croyait dur comme fer l’avoir emporté après le but. Balse conclut sur une plaisante note pour prendre le deuxième accessit tandis qu’Azapel compléta le quartet. Ice Axe boucla le 1650m en 1.40.18, permettant à l’écurie Hurlywood de réaliser une journée faste.