Après les émotions du Maiden, le public turfiste aura un week-end de courses à se mettre sous la dent. En attendant la Princess Margaret Cup dimanche, six chevaux sont en lice pour essayer de s’approprier The Rajcoomar Gujadhur Cup. La particularité de cette épreuve est qu’on y retrouve un seul jockey étranger, Cédric Ségeon, qui aura en face de lui cinq Mauriciens. L’absence d’un vrai meneur nous fait penser qu’Ice Axe peut ajouter un deuxième succès à sa campagne de 2014.
Tout porte à croire que c’est Ice Axe qui mènera la course. Une fois encore, sa monte a été confiée à Niven Marday pour qu’il puisse bénéficier d’une remise de 3 kg. L’apprenti le connaît bien et le plus important sera de prendre un bon départ et aussi savoir bien doser les efforts de sa monture. Ice Axe vient de rejoindre les rangs de l’écurie Allet. Il était question qu’il soit en action dans le Maiden, mais sa mauvaise ligne peut être la raison de son absence dans le Ruban Bleu. Si au prime abord on pensait qu’il n’était plus le même cheval qu’on avait connu en 2012, force est de constater que le galop qu’il a réalisé le 28 août dernier nous a fait changer d’idée à son sujet. On le croit largement capable de mettre ses poursuivants dans le rouge.
Comme adversaires, le premier qu’il faut retenir est le régulier Liquid Motion, qui n’a rien fait de mauvais cette saison. Il reste sur une bonne deuxième place après avoir renoué avec le succès à sa sortie précédente, dominant Tandragee. Il a démontré l’excellence de sa forme à l’entraînement. Pas plus tard que mardi dernier, il devait largement dominer Living With Heart. On le croit en mesure de bien se placer en attendant l’emballage final. Il est associé à Cédric Ségeon.
L’écurie Merven dispose aussi de Living With Heart, qui n’a toujours pas répondu présent alors que son établissement s’attendait à le voir briller après sa très bonne course dans la Duchesse. Il a été trimballé sur différents parcours sans résultat. Au fait, il n’est pas impossible que ses tentatives sur ces distances aient quelque part eu une incidence sur son rayonnement. Il devrait au plus se contenter d’une place. Sur 1600m, il aura intérêt à courir à son rythme pour ne pas payer les conséquences en fin de parcours. Il sera piloté par Swapneel Rama.
L’écurie Gujadhur refait confiance à Awesome Power, dont la dernière course doit être ignorée. Il porte un drop noseband cette fois car il avait paru ardent lors de ses deux tentatives. On est d’avis qu’on n’a pas encore vu le meilleur de lui, mais que cela pourrait prendre plus de temps que prévu. Il est idéalement placé au départ et espérons que Sunil Bussunt s’entende bien avec lui.
Abington, de l’écurie Perdrau, a été confié à Vinay Naiko car Jeanot Bardottier ne peut monter à 53,5 kg. Naiko connaît actuellement une bonne période. On serait tenté de dire qu’il est comme le bon vin. Cependant, la tâche d’Abington paraît un peu compliquée dans le sens où il n’a pas hérité d’une bonne ligne et pourrait se retrouver à l’arrière-garde. Donc, plus en retrait que prévu. Aussi, comme Ice Axe n’a pas vraiment intérêt à lancer l’épreuve depuis l’ouverture des stalles, Abington pourrait être desservi par le tempo.
Rousset a offert la monte de Recall To Life à Rye Joorawon. Ce cheval a réalisé une bonne entrée en matière. Le parcours rallongé est en sa faveur et il donne l’impression d’avoir progressé après sa première course. Il est le poids léger de l’épreuve et recevra pas moins de 6 kg d’Ice Axe. Cela peut être suffisant pour retourner la situation en sa faveur. On peut même se demander s’il ne tentera pas le bout en bout car il a déjà montré du pas dans son pays d’origine. Il pourrait être le principal adversaire d’Ice Axe, qui demeure néanmoins notre favori.
Les autres courses
La cinquième la bonne pour Rainstone
La carte de cette 28e journée fait figure de parent pauvre avec 66 partants sur un maximum de 80. La première épreuve réunit huit compétiteurs classés au bas de l’échelle. L’occasion paraît propice pour que Rainstone ouvre enfin son compteur. Ce cheval s’est jusqu’ici contenté des accessits. Après trois premiers accessits, il n’est parvenu qu’à accrocher la troisième place. L’espoir de son entourage est qu’il revoit ses ambitions à la hausse et non le contraire. Tout est maintenant entre les mains de Vikram Sola.
Rien n’est certain dans ce genre d’épreuve. Les candidats à la victoire ne manquent pas. Jack Flash est l’un d’eux. Toujours à l’arrivée, il a maintenant démontré qu’il peut aussi venir de l’arrière. On ne peut ne pas lui accorder une chance. On demandera aux turfistes d’ignorer la course de rentrée de Smartelli. Le terrain n’était pas propice et il s’était aussi montré ardent. On peut définitivement s’attendre à une meilleure prestation de sa part, surtout qu’il a droit à une remise au poids. Winged Captain pourrait également se montrer à son meilleur niveau. Il devra d’abord prendre un bon départ et s’il parvient à prendre la position tête et corde, ses adversaires devront bien se tenir.
La deuxième course n’est pas facile à déchiffrer. Aucun des engagés n’est parvenu à passer le but en premier lors de leurs six dernières sorties. Cependant, dans le lot, on retrouve un coursier qui s’est placé dans quatre de ses cinq dernières tentatives. Il s’agit de Storm Alterno, qui reste sur deux deuxièmes places. On aurait fait de lui le favori s’il avait hérité d’une meilleure ligne. On lui préfère de peu Yoda Man, qui n’est certes pas un modèle de régularité, mais qui devrait posséder une marge de progression. Il se comporte mieux quand il court sans oeillères et mérite qu’on lui accorde un certain crédit sur un terrain qui devrait mieux lui convenir. La dernière course de Casey De Roche avait suscité une certaine interrogation. Son entourage le voyait faire mieux qu’une quatrième place. Il peut aspirer à mieux. On a trouvé Bali Mojo dans de bonnes dispositions à l’entraînement. On se demande s’il ne sera pas tenté à prendre la direction des opérations, une tactique qui l’a déjà bien servi dans un passé pas trop lointain. S’il peut faire à sa guise, une surprise n’est pas à écarter.
Le sprint de 1000m pourrait servir les desseins de Bingelela, qui devrait être bien placé de sa troisième ligne. Mighty Mars a obtenu l’as au départ, mais pourrait être néanmoins contraint à laisser Man Of His Word imposer sa loi. Ce dernier est placé à l’extérieur, mais tentera à coup sûr de contourner ce handicap pour avoir toutes les chances de son côté. Mighty Mars n’a pas intérêt à lutter inutilement — il doit cependant ne pas donner quartier libre à cet adversaire — pour ne pas y laisser des forces et offrir la victoire sur un plateau à Bingelela. Ce dernier, quand il est à son meilleur niveau, n’a pas besoin de ce genre de cadeau. Sa force intrinsèque peut lui permettre d’avoir le dernier mot. Il devra toutefois se méfier de Top Of The Chocs, qui avait montré le bout du nez à sa dernière tentative. Bien placé dans les stalles, il devrait être un des animateurs de la ligne droite. Une petite chance à Piquet, qui s’est montré sous un nouveau visage depuis qu’il est aligné sur le parcours du jour.
Millenimesta offre les meilleures garanties dans la 4e course. Il ne faudrait pas trop se fier au fait qu’il avait mis tous ses adversaires dans le rouge lors de la 25e journée. Il faut en fait se souvenir qu’en ce 23 août, il avait énormément plu au Champ de Mars et que la piste était devenue dans un état frôlant l’impraticable. On devrait surtout se rappeler que Millenimesta portait à l’occasion des side winkers et que ce harnachement doit mieux lui convenir. On le croit en mesure de faire la différence en dépit d’avoir à démarrer de la 9e ligne. Son principal adversaire pourrait être Van Der Scaler. Pour notre part, il ne fait pas partie des plus en vue car on persiste à croire qu’il est meilleur sur un parcours réduit. De sa première ligne, Joyful possède une bonne occasion de faire oublier sa dernière sortie au cours de laquelle il avait été gêné en fin de parcours. La valeur de ses adversaires est plus relevée, mais à la faveur d’un bon parcours, il est capable de mieux. On aura aussi les yeux rivés sur Al Mahara, à qui Ricky Maingard a donné tout le temps voulu pour s’acclimater aux conditions locales après un début décevant. Il pourrait avoir besoin d’une course additionnelle pour retrouver ses automatismes, mais on a décidé de l’inclure dans le quarté, où Saziwayo pourrait bien s’immiscer. Ce représentant de l’écurie Henry semble avoir retrouvé ses marques et il faudra compter avec lui au finish.
À l’ouverture des paris, Tube Wave partageait le statut de favori avec Carcassonne. Ce dernier vient avec la ferme intention de renouer avec le succès tout en souhaitant bénéficier de bonnes conditions. En jetant un coup d’oeil sur les engagés de l’épreuve, le rôle de meneur pourrait revenir à Gray’s Champ, qui a déjà montré du pas en Afrique du Sud sur des parcours de moyennes distances. Il n’a pas gagné en optant pour cette tactique, mais il paraît le plus apte à courir en tête. Reste à savoir s’il pourra tenir jusqu’au bout. Shoddy Nick pourrait aussi être tenté par un changement de tactique car son écurie a également engagé Blue Lord. Ce dernier, on le sait, ne s’adapte pas à ce genre de tactique et n’aime pas être sollicité au début d’un parcours. Tube Wave se placera en off pace. Robbie Burke l’a déjà mené à bon port en quatre occasions cette saison et il saura tirer le maximum de sa monture. Mais Carcassonne sera son adversaire le plus sérieux, surtout si Sherman Brown parvient à devancer Tube Wave dans le parcours. Mais ce dernier paraît un meilleur finisseur que l’alezan de l’écurie Foo Kune.
On a fait de Posse Comitatus le favori pour s’approprier The Damoiselle Cup sous la selle de Vinay Naiko. Avec Master Mascus et Kalinago, la partie initiale de la course s’annonce animée. Master Mascus a cependant plus intérêt à se retrouver en tête car il pourrait être contraint à courir avec le nez au vent. Kalinago a démontré qu’il peut tout aussi bien être performant dans la position tête qu’en venant au finish. Au cas où Master Mascus insisterait, il pourrait se contenter de suivre en deuxième position. Derrière ces deux chevaux, on devrait retrouver Posse Comitatus, qui a été d’une belle régularité depuis un bon bout de temps. En cas de lutte prématurée entre Master Mascus et Kalinago, il sera présent pour en tirer profit. Bottom Dollar sera lui aussi à son avantage. S’il prend un bon départ et n’est pas distancé dans la partie initiale, il aura le droit de viser les lauriers.
La dernière épreuve pourrait permettre à Aspen Emperor de faire oublier sa déconvenue de la 20e journée. Il possède toutefois des circonstances atténuantes car il s’était luxé un boulet peu avant l’emballage final. Son entourage a été aux petits soins avec lui et l’a vite remis sur pied. On l’a, mardi matin, trouvé dans une forme qui devrait lui permettre de très bien se comporter. Son principal handicap sera sa 9e ligne qu’il aura à contourner. Derrière lui, on placera le “vieux” Constellation, à qui Patrick Merven est finalement parvenu à trouver le bon engagement. Ce cheval a été très bien entraîné ces dernières semaines et ce sera une déception s’il ne faisait pas l’arrivée. Pour compléter le quarté, il faudra choisir entre Racketeer Blues, Skywalk Luke et Al Romanov.