Décédé en juillet 2012 à l’âge de 69 ans, Rajesh Khanna a marqué le cinéma indien par son immense talent. Son association avec le play-back singer Kishore Kumar l’a fait entrer dans la légende.
Pour lui rendre hommage, Carnival Media Pvt Ltd organise une soirée le vendredi 26 octobre au SVICC, Pailles. Sudesh Bhonsle, Annu Kapoor et d’autres artistes de Bollywood reprendront les chansons les plus célèbres des films interprétés par l’acteur, surnommé Kaka (“oncle” en hindi) par ses fans.
 Rajesh Khanna ne vient pas d’une dynastie d’acteurs, comme la plupart des grands noms de Bollywood. Il est né en 1942 à Amritsar, au Pendjab, région du nord-ouest de l’Inde, et aime jouer la comédie depuis qu’il est à l’école.
Après ses études, Rajesh Khanna décide de poursuivre une carrière d’acteur, contre l’avis de ses parents. C’est un oncle qui lui suggère d’adopter un nouveau prénom, Rajesh (son vrai prénom est Jatin).
En 1965, Rajesh Khanna est un des huit finalistes du concours All India Talent Contest, organisé par United Producers et le magazine Filmfare. Il remporte le concours (qui réunit 10,000 participants !) et effectue ses débuts sur grand écran en 1966 dans Aakhri Khat. Mais il est révélé au grand public trois ans plus tard grâce au succès phénoménal du film Aaradhna.
Musique.
C’est à partir d’Aaradhna que naît la complicité entre le chanteur Kishore Kumar et Rajesh Khanna. Deux chansons du film, Roop Tera Mastana et Mere Sapno Ki Rani, sont devenues des classiques incontournables du répertoire de Kishore Kumar.
La musique constituera l’une des attractions des films où joue Rajesh Khanna. La plupart des bandes originales de ses films sont signées par des noms talentueux et célèbres : Sachin Dev Burman, R.D. Burman et Laxmikant-Pyarelal. Le trio Rajesh Khanna, Kishore Kumar et R.D. Burman a largemnt contribué aux succès des films aussi connus que Kati Patang, Amar Prem, Mere Jeevan Saathi, Aap Ki Kasam, Ajnabee, Namak Haraam, Maha Chor, Karm, Phir Wohi Raat, Aanchal, Kudrat, Ashanti, Agar Tum Na Hote, Awaaz, Hum Dono et Alag Alag.
Twinkle et Rinke.
En 1973, Rajesh Khanna épouse l’actrice Dimple Kapadia. Alors âgée de 16 ans, celle-ci commence sa carrière cinématographique dans le film Bobby de Raj Kapoor. Le couple se sépare en 1984, après la naissance de deux filles, Twinkle et Rinke. Dimple et Rajesh ne divorceront jamais.
Dans un documentaire diffusé en 1973 par la BBC et intitulé Bombay Superstar, Jack Pizzey, un journaliste britannique, décrit Rajesh Khanna comme un homme ayant le charisme de l’acteur italien Rudolph Valentino et l’arrogance de Napoléon. Rajesh Khanna a en effet joué aux côtés des plus belles actrices de l’époque. Il a notamment tourné huit films avec Mumtaz, neuf longs métrages avec Sharmila Tagore et plusieurs autres avec Asha Parekh, Zeenat Aman et Hema Malini.
Durant les années 80, Rajesh Khanna forme un couple à l’écran et à la ville avec l’actrice Tina Munim. Les deux vedettes ont partagé l’affiche des films à succès tels que Fiffty Fiffty, Suraag, Souten, Aakhir Kyun, Bewafai, Insaaf Main Karoonga et Adhikar.
Politique.
Dans les années 1990, Rajesh Khanna refuse plusieurs offres de films et se tourne vers la politique. Il sera membre du parlement indien de 1992 à 1996. Au cours de ses dernières années, il évite les apparitions publiques. En 2005, il reçoit le Filmfare Lifetime Achievement Award pour l’ensemble de sa carrière.
À l’annonce de sa mort, les réactions ont été nombreuses. De grands acteurs comme Shahrukh Khan, Madhuri Dixit, Amitabh Bachchan ainsi que des réalisateurs indiens se sont exprimés, notamment sur Twitter. Manmohan Singh, le Premier ministre indien, a eu un mot pour l’un des plus grands acteurs de tous les temps.
Rajesh Khanna restera pour toujours l’une des plus grandes vedettes de Bollywood.