Pour marquer ses 75 ans, célébrés le 9 avril, Rajoo R. Marianen s’est offert la publication de son premier roman tragique, The Past Unlocked. Il s’est confié à propos de ce livre qui lui trottait dans la tête depuis de nombreuses années. Aujourd’hui à la retraite, ce grand passionné de théâtre s’est enfin décidé à ajouter une nouvelle corde à son arc. Celui de rédiger ses souvenirs d’enfances ainsi que des récits qu’il a retenus de ses grands-parents. Auteur d’une dizaine de pièces de théâtre, Rajoo R. Marianen compte bien poursuivre cette nouvelle aventure et songe déjà à donner une suite à The Past Unlocked.
C’est un homme très accueillant qui nous ouvre les portes de sa demeure à Belle-Rose. Rajoo R. Marianen ne peut cacher sa fierté de s’être enfin décidé à écrire et publier son premier roman, The Past Unlocked, disponible depuis quelques semaines sur le marché. Un livre qu’il considère comme son nouveau “bébé” et qui selon lui n’aurait pas pu être meilleur et parfait comme cadeau d’anniversaire. En effet, cet ancien instituteur vient juste de célébrer ses 75 ans. L’idée de ce roman a toujours été présente quelque part dans sa tête et ne date pas d’hier et il ne se prive pas pour dire “Thanks God, j’ai pu le mettre noir sur blanc.”
Happy returns.
Pourquoi alors avoir attendu autant d’années ? Sans hésitation, l’auteur nous répond que “chaque chose doit être faite en son temps. Il ne sert à rien de se précipiter. De plus, j’avais d’autres priorités et responsabilités. Maintenant je suis libre et je peux me consacrer entièrement à mes toutes passions.” En effet, même s’il est connu pour avoir participé au National Drama Festival dans les années 60 et pour avoir écrit et mis en scène plusieurs pièces de théâtre telles que Unhappy return, The Veil, Thirty days to Hell, The Misfit, He with a H, Kan fwet sanz lamin ou encore Le fils prodigue, Rajoo R. Marianen ne s’est pas laissé envahir par cette passion pour l’univers théâtral. Le plus important pour lui était sa carrière et ses nombreux élèves, mais aussi et surtout, en tant que mari et père, de s’occuper de sa famille et d’assurer l’avenir de ses six enfants.
Inspirations.
Se considérant comme un homme de principes, l’auteur de The Past Unlocked a toujours été contre la vie traditionnelle, et s’était fait la promesse de raconter une partie de son enfance, des événements qui l’ont marqué et qu’il n’a jamais pu effacer de sa mémoire. C’est ce qu’il a choisi de faire à travers ce premier livre. Né en 1940, il a grandi dans une époque difficile, touchée par la Seconde guerre mondiale, et où les gens vivaient dans la misère. De plus, il ne pouvait compter que sur les récits de ses grands-parents pour être informé de ce qui se passait car “il n’y avait pas de télé, de radio et les journaux étaient presque inexistants ou réservés à une certaine classe. Chaque soir, toute la famille se réunissait autour d’une lampe à pétrole et on racontait des histoires. Il y a tant de choses qui m’ont frappé et qu’il fallait absolument partager”, ajoute-t-il. Pour cet habitant de Belle-Rose, The Past Unlocked est un condensé de ce qu’il a pu retenir, de son vécu et des récits de ses aînés. Et le tout raconté avec une touche d’imaginaire.
Outre le théâtre et l’écriture, Rajoo R. Marianen confie aussi dévorer de nombreux livres car pour lui “on ne cesse jamais d’apprendre. Je n’ai pas de préférence. Tout y passe car je suis quelqu’un de très open-minded, qui aime découvrir les autres cultures et connaître tout ce qui se passe autour de moi.” Pour ce retraité, la vie mérite d’être vécue pour ne pas avoir de regrets. Après s’être consacré durant six mois à l’écriture de son premier roman, il avoue y avoir pris goût et que d’autres projets de ce genre se profilent à l’horizon car “je suis de ceux qui pensent que toute connaissance et passion doit être partagée autour de soi ou être transmise à la jeune génération afin que les souvenirs ne meurent jamais.”