Le Challenge Revo, première épreuve du championnat national de rallye automobile organisé par Motor Racing Events en collaboration avec la Motorsport Federation Mauritius et la Special Road Safety Unit, a été riche en rebondissements. Rayhan Alladeen, victime d’une sortie de route dès la première étape samedi, a été contraint à l’abandon. Rajesh Ramdenee, fidèle au rendez-vous, en profite pour s’installer dans le fauteuil de leader, qu’il partage avec l’étonnant Jean-Luc Desjardins.
Ce challenge Revo au coefficient 3, a été couru sur deux jours avec les spéciales de La Nicolière en nocturne samedi et celles de Chamarel en diurne le lendemain. Si Rajesh Ramdenee, qui retrouvait sa Citroën Xsara Kit Car, avait réalisé les meilleurs temps lors de l’après-midi dominical, en revanche Rayhan Alladeen avait annoncé la couleur la veille en s’offrant le scratch dès la première spéciale de La Nicolière, avant d’abandonner dans la spéciale 2 sur sortie de route de sa Mitsubishi Evolution 6.
L’épreuve de samedi soir avait également été marquée par une sortie de route de la Toyota Celica de l’équipage Emmanuel D’Hotman-Nicolas D’Hotman. À ces deux forfaits sont venus s’ajouter deux autres abandons, contraignant les organisateurs à écourter la soirée où seule la première spéciale a été tenue en compte. À Chamarel, Ramdenee survola son groupe (A3), réalisant les quatre meilleurs temps pour cumuler un chrono général de 11’26. Irvine Cornette-Tony Quirin (Subaru Impreza RA 2.0 turbo) s’accrocha à la deuxième place (11’39), RiteshRamdharsan-Yorick Motet (Toyota Corolla 2.0 turbo) complétant le podium toutes catégories avec un temps cumulé de 11’52. Jean-Luc Desjardins-Gilbert Laverdure (Mitsubishi Evolution 3 2.0 turbo), quatrième au scratch (12’02) mais victorieux dans la catégorie N 4, en profitait pour partager le fauteuil de premier leader de la saison aux côtés de Ramdenee avec 60 points chacun.
Le deuxième rallye du championnat est prévu le week-end 24-25 aout.