La demande de remise en liberté provisoire de Javed Meetoo a été rejetée par la magistrate lors de sa comparution en cour hier, mardi 11 juin, pour “damaging property by band”.

Pour rappel, Javed Meetoo a été arrêté la semaine dernière pour rallye illégal à Vallée-des-Prêtres dans la nuit de mardi. Il est resté en cellule policière depuis, faisant ainsi l’objet de deux accusations provisoires au tribunal de Port-Louis, soit pour “taking part in a unlawful assembly” et “damaging property by band”.

La police avait objecté à la remise en liberté de Javed Meetoo, avançant quatre raisons, soit le risque qu’il interfère avec les témoins, qu’il récidive, qu’il manipule les preuves, ou encore pour préserver l’ordre public.