Dans le cadre du jeûne du Ramadan et en prévision de la fête Eid, qui viendra clôturer cette période d’abstinence pour les musulmans, le Cercle des Dames Mourides (CDM) organise, ce samedi, à Mesnil, une rencontre interreligieuse dans l’intérêt de mieux faire connaître le sens de cette fête aux non-musulmans.
Les musulmans sont entrés en période de jeûne le 10 juillet dernier et la célébration de Eid, qui marque la fin de ce mois sacré, aura lieu cette année le jeudi 8 ou le vendredi 9 août, dépendant de la visibilité de la lune, avec une plus forte probabilité que cela soit vendredi. Dans ce contexte, le CDM a décidé de convier à son siège, à Mesnil, ce samedi, des leaders d’ONG pour un moment de partage autour de l’importance « des instants sacrés précédant la rupture du jeûne par les musulmans ». La directrice du centre, Allia Syed Hossen-Gooljar, indique que « ce sera une occasion pour nous de partager des informations sur la place du jeûne dans l’Islam et la célébration de la fête Eid avec nos soeurs non-musulmanes ».
Le CDM a choisi comme invitée d’honneur à cette occasion la ministre de l’Égalité des Genres, du Développement de l’Enfant et du Bien-être de la Famille, Mireille Martin. Après des explications sur le mois du Ramadan et sur Eid, des prières spéciales seront dites juste avant de rompre le jeûne à 18 h. Après quoi, les invitées auront l’occasion de partager un repas ensemble.
« Le CDM trouve qu’il est important de promouvoir le dialogue interreligieux étant donné que nous croyons que notre diversité devrait être prise comme une source de force. Nous devrions trouver des moyens de mélanger les groupes ethniques et d’agir de manière collective afin de créer un umbrella of togetherness », déclare Mme Gooljar.