Pour la troisième année consécutive, le Centre culturel islamique a organisé une activité pré-Ramadan à Rodrigues la semaine dernière. Le programme consistait à distribuer des vivres aux nécessiteux dans les villages reculés. Il comprenait également des dons de cartables et de vêtements d’hiver pour les écoliers défavorisés, l’orphelinat et la madrassah.

L’activité caritative du Centre culturel islamique a bénéficié du soutien total de l’Assemblée régionale de Rodrigues. Chaque paquet alimentaire offert aux nécessiteux, en marge du Ramadan, représente des vivres pour un mois. Beaucoup de sympathisants de Maurice ont fait un don généreux à cette cause. L’équipe du CCI a aussi procédé à une distribution de dattes au public au marché de Port-Mathurin.

Assad Bhuglah, membre du CCI et coordinateur de ce projet, a déclaré que « ces dons sont un geste de bonne volonté et d’amitié pour accueillir le mois du Ramadan. Durant cette période, les musulmans font preuve d’une grande solidarité avec les pauvres et les défavorisés ». Et d’ajouter : « Ce faisant, nous n’avons pas oublié nos frères et sœurs de Rodrigues. Chaque année, le Centre culturel islamique organise au moins une activité à Rodrigues qui fait partie intégrante de notre République. »

Le lundi 6 mai, l’équipe du CCI a rendu une visite de courtoisie au commissaire des Arts et de la Culture, au commissaire à l’Éducation, au commissaire en chef de Rodrigues, Serge Clair. Elle a aussi rendu une visite à Marie Rose de Lima Edouard, commissaire à la Jeunesse, aux Arts et à la Culture et lui a présenté une peinture de Riaz Auladin. Enfin, elle a rencontré M. Collin, commissaire à l’Éducation et a participé à la présentation de matériel scolaire destiné aux enfants défavorisés.

Le tableau présenté à Serge Clair a également été dessiné par Riaz Auladin.
L’équipe du CCI était dirigée par Assad Bhuglah et comprenait Twaher Badullah, Rashid Neerooa, Nadeem Ahseek et d’autres volontaires de Maurice et de Rodrigues.