Les musulmans de Maurice se préparent à accueillir le pieux mois du Ramadan. Celui-ci débutera demain d’après la naissance de la nouvelle lune. Le président de la Jummah Masjid, Nissar Ramtoola, a lancé un appel pressant aux jeunes face aux méfaits des drogues synthétiques.

Comme la tradition le veut pour chaque Ramadan, événement annuel privilégié pour la communauté musulmane, les mosquées sont les lieux de culte prisés pour les prières. Et les maisons sont soigneusement nettoyées et préparées pour accueillir ce mois dédié aux prières et sacrifices, suivant les recommandations du Saint Coran.

« Durant le mois du Ramadan, les fidèles redoublent d’efforts dans leurs pratiques de l’islam. C’est le mois “bonus” d’Allah (SWT), tout indiqué pour multiplier les bonnes actions, comme la charité, l’entraide, le soutien, le partage… En somme, le moment propice pour aspirer à devenir meilleur », explique le président de la Jummah Masjid, Nissar Ramtoola.

Nissar Ramtoola revient sur le fait que le « jeûne du Ramadan n’implique pas que l’abstinence de la nourriture et de la boisson ! Il s’agit de sacrifier tous les plaisirs terrestres et aspirer à une véritable communion avec notre Créateur via des activités spirituelles intenses. D’où l’accent sur les bonnes actions et le renforcement de celles-ci. »

Le premier Taraweeh (prière spéciale dite uniquement durant le Ramadan) aura lieu ce mercredi soir, après celle de Isha. Et le premier jour de jeûne sera ce jeudi 17 mai.
A noter que la prochaine nouvelle lune est attendue le mercredi 13 juin vers 23 h 44. De sa visibilité dépendra la fin du Ramadan et donc, la célébration de la fête Eid Ul Fitr.

Le président de la Jummah Masjid, Nissar Ramtoola, et le maulana Zahir Peerbux notent tous deux que « nous n’avons pas attendu la dernière minute pour préparer les mosquées qui vont être prises d’assaut en ce mois spécial ! » Depuis deux mois, dira le président de la Jummah Masjid, « avec les nombreuses mosquées qui sont affiliées avec nous, on a déjà établi un programme de causeries, partages d’informations, entre autres, pour ponctuer le Ramadan de cette année. »

De fait, qu’il s’agisse de la Jummah Masjid de Port-Louis, de la mosquée Al Madina, de Belin, à Goodlands, où officient le maulana Peerbux et les autres de l’île, « tout est fin prêt pour le carême musulman ».