Ce soir, aux alentours de 21h, soit dans le sillage de la prière du soir (Esha) et du “Taraweeh” (prière spéciale durant ce mois de Ramadan), les fidèles présents dans les mosquées à travers l’île se prépareront pour une intense nuit de prières. En effet, ce jeudi 24 juillet cadre avec la 27e nuit du Ramadan, celle durant laquelle est observée “The night of power”, soit la “Lailat-Ul-Qadr”, nuit extrêmement importante et symbolique pour les Mauriciens de foi islamique puisque « c’est durant cette nuit que le Créateur a fait descendre le Coran sur terre », précise Nissar Ramtoolah, président de la Jummah Masjid.
À ce propos justement, à la Jummah Masjid comme dans les 235 autres mosquées de Maurice, les préparatifs vont bon train « pour accueillir le plus grand nombre de fidèles afin d’observer cette nuit intense de prières », rappelle notre interlocuteur. Ainsi, ce soir, après les prières d’usage, le Maulana Shameem Asraf Azhari animera une causerie en créole pour « aider chaque croyant à mettre à profit cette nuit du Lailat-Ul-Qadr en vue de devenir de meilleurs êtres humains ». Son “nasihat”, soit l’équivalent d’une homélie, sera axé autour de la manière de se préparer afin d’optimiser cette nuit, cruciale pour tous les musulmans, « d’autant plus pour ceux qui ont observé le jeûne ».
Par la suite, le “Waz” (causerie à caractère religieux) sera présenté par Allamah Mufti Muhammad Ishaq Qadri Razvi. « Cette partie concerne les explications basiques et les bonnes pratiques à respecter en cette nuit du Lailat-Ul-Qadr afin justement d’optimiser ses chances pour que les prières soit entendues. »
Enfin, deux jeunes, nommément le Hafiz Muhammad Talha, étudiant du collège Royal de Port-Louis, et le Hafiz Muhammad Muhsin, étudiant de l’Université de Maurice (UoM), officieront aux autres prières de cette nuit spéciale. Ces deux jeunes, explique M. Ramtoolah, « se sont distingués, car ils ont mémorisé les 30 chapitres du Coran ». La nuit du Lailat-Ul-Qadr se poursuivra avec d’autres prières et le “Salat-Ul-Lail” (namaaz Shabinah), dite en ces 10 dernières nuits du Ramadan.