Steven Arnold a épinglé sa toute première victoire au Champ de Mars lorsqu’il mena le favori Without A Doubt à la victoire dans l’épreuve de clôture de la dernière journée. L’Australien n’a au final pris que huit montes pour trouver la winner’s enclosure et compte désormais poursuivre sur cette lancée car son but, dit-il, « is to do well for everyone at the stable. »
Si lors de la journée inaugurale il n’avait pas de premières chances, Steven Arnold a démontré que given the proper tools, he can deliver the goods. Sur le papier samedi dernier, ce jockey de 1,75m avait deux bonnes chances avec Studiolo et Without A Doubt, deux nouveaux qui faisaient leurs débuts au Champ de Mars. Si le premier trouva en Seven Carat un adversaire de taille dans l’épreuve d’ouverture, Arnold ne laissa pas passer sa chance sur Without A Doubt, qui s’imposa avec beaucoup d’autorité dans The Port Au Prince Cup.
« It’s nice to finally break the ice. It has taken a while but you have to figure out that it was only my 8th ride. I’m getting used to the place and hopefully we’ll have more winners in the future », a-t-il déclaré d’emblée lorsque Turf Magazine est allé à sa rencontre.
Commentant la victoire de Without A Doubt, l’Australien n’est pas passé par quatre chemins pour dire que ce cheval est promis à un bel avenir à Maurice. « He is quite a progressive horse. On Saturday, it was a dominant win from him. All credit to him to have got it right first time here », s’est réjoui notre interlocuteur. Si Steven Arnold n’entretenait aucun doute sur les dispositions actuelles de Without A Doubt qui avait bénéficie d’une bonne préparation en vue de cette première sortie, c’est plutôt son comportement qui était source d’inquiétude.
« I understand that the Champ de Mars is quite a difficult place for a young horse to come. There is the crowd, the atmosphere and the track which keeps on turning. My only concern was that he did a few things wrong. It turned out that he did as I had to use him a little around the corners, that’s why he got a little bit tired in the last 50 metres. But he behaved well on the whole and got it right. He showed a nice ability. »
Avec cette victoire, Without A Doubt a pris cinq points de pénalité à l’échelle des valeurs et a désormais un rating de 26. Cela ne devrait pas constituer un obstacle à son épanouissement et les fans de l’entraînement Gujadhur le voient déjà emboîter le pas à un certain Kremlin Captain.
« Studiolo needs further, galant effort from Reim »
C’est avec Studiolo que Steven Arnold avait entamé cette deuxième journée de compétition. Contrairement à Without A Doubt et Cape Horn une semaine plus tôt, c’est un coursier qui est plus aguerri à la compétition pour avoir déjà goûté à la victoire dans son pays natal. Il avait lui aussi bénéficié d’une excellente préparation en vue de son baptême du feu avec pas moins d’une dizaine de galops sous les sabots. Malheureusement, le but arriva trop tôt pour lui face à un Seven Carat en état de grâce.
« He was a little bit one-paced in the end but he travelled nicely in the run. I came off the rails quite a long way from home and he just take a while to build up. I think further distance will suit him. » L’analyse d’Arnold prend tout son sens lorsqu’on tient en ligne de compte que Studiolo s’est mieux comporté lorsqu’il a été graduellement rallongé dans son pays natal.
L’Australien a aussi retenu la performance de Reim, qui a pris la 4e place à 1,15L de Blow Me Away dans la Noble Salute – Radio One 15th Anniversary Cup sur 1365m. « It was a honest run from him. He is a small horse and with 61 kg on his back, it was a galant effort from him. He will improve naturally on this first run », assure-t-il.
En ce qu’il s’agit des chevaux à sa disposition, l’Australien trouve qu’ils sont compétitifs. « Unfortunately I couldn’t ride Ready To Attack in the Duchess due to the weight. But he is a nice horse, so is Silver Snaffles. » Steven Arnold dit par ailleurs n’avoir aucun problème avec la piste du Champ de Mars, « for having ridden at Moonee Valley, which is quite a similar race course. » Concernant sa relation avec Ramapatee Gujadhur, il nous déclare que tout marche comme sur des roulettes. « Soon is a gentleman. »