On semblait bien parti pour continuer dans la ferveur après la victoire de  Vettel dans le Maiden au sein de l’établissement Gujadhur avec plusieurs partants de choix à l’occasion de ce vingt-troisième acte. L’actuel meneur au classement s’est finalement contenté de l’essentiel avec une petite victoire d’Evergreen. Ses autres engagés n’ont pris que des accessits.
Tandragee, Headstrong Harry, Mount Hillaby ou encore Captain Matthew. Ces chevaux partaient avec des chances non négligeables dans leur épreuve respective, ce qui annonçait une autre belle moisson pour Ramapatee Gujadhur et Jeanot Bardottier. Au bout du compte, la plupart de ces coursiers ont dû se contenter d’un podium. C’est Evergreen qui leur a permis de tirer leur épingle du jeu. Ce fils de Western Winter restait sur une victoire sous la conduite de Pravesh Horil qui avait été appelé à remplacer Jeanot Bardottier après sa chute. Avec le jockey titulaire en selle, il fallait prendre sa candidature très au sérieux, d’autant qu’il avait hérité d’une bonne ligne. «Cela fait vraiment plaisir de remporter une victoire. Comme vous le savez, Evergreen avait gagné avec Pravesh la dernière fois au terme d’une course assez difficile. On lui accordait une bonne chance et Jeanot a monté une très belle course», a déclaré M. Gujadhur après la course.
Si certains pensaient qu’il était impératif à Evergreen de courir en tête, ce dernier a démontré qu’il est tout aussi efficace en attentiste. Il faut là souligner la sage décision de Bardottier de ne pas insister face à Kingdom’s Key, qui s’élançait de la première ligne, et de placer sa monture tranquillement dans le dos du meneur. Lorsqu’Evergreen fut lancé dans la dernière courbe, l’issue ne faisait plus de doute. Le bai de 5 ans s’imposa facilement. Sur cette performance, Evergreen est capable de grimper d’autres échelons à l’avenir.
Parmi les autres partants de ce yard, les regards étaient surtout braqués sur Tandragee qui restait sur une victoire sur le sprint. L’épreuve principale étant disputée à poids d’âge, il était le plus avantagé au handicap par rapport à ses adversaires du jour. Cependant, il n’eut pas le rayonnement attendu dans l’emballage final et se contenta de la troisième place. « Tandragee a couru, contre toute attente, de façon ardente aujourd’hui. Le train n’était peut-être pas aussi rapide. Albert Mooney est revenu à son meilleur niveau. The best horse won et il n’y a rien à redire», a été l’analyse de son entraîneur qui a tenu à féliciter l’entourage du vainqueur.