L’entraînement Gujadhur n’a pas fait dans la demi-mesure samedi dernier lorsqu’il s’est adjugé un beau triplé – son tout premier de la saison – avec Van Der Scaler, Silver Bluff et Ek Tha Tiger. Si les deux premiers bénéficiaient de la monte du Club Jockey Jean-Pierre Guillambert, Ek Tha Tiger fut, lui, associé à Sunil Bussunt. De quoi rassurer la casaque bleu électrique et écharpe rouge dont les ambitions ont été revues à la baisse cette saison mais qui à bien voir, parvient tirer son épingle du jeu avec déjà 19 victoires dans son escarcelle.
Même si les chevaux engagés ne constituaient pas des premières chances dans leurs épreuves respectives, l’entraînement Gujadhur pouvait tout de même nourrir des ambitions, surtout que tous ses partants avaient bénéficié de bons numéros dans les boîtes de départ et que trois pouvaient compter sur l’apport du Club Jockey Jean-Pierre Guillambert qui a donné un aperçu de ses qualités deux semaines plus tôt sur No Resistance pour le compte de Shirish Narang. Le Britannique justifia d’ailleurs la confiance placée en lui dès sa première monte en menant à la victoire Van Der Scaler dans l’épreuve d’ouverture sur un kilomètre. Même s’il fut un récent vainqueur, ce produit de Stronghold ne trouvait pas preneur à 8/1, de quoi motiver davantage Ramapatee Gujadhur qui, dans ses déclarations à chaud, n’a pas caché qu’il avait un silent hope avec ce cheval. « Notre chef palefrenier Naresh (ndlr: Comaloosur) m’a dit que Van Der Scaler est beaucoup plus assagi désormais . Il ne tire plus en course. D’ailleurs, malgré le fait que Jean-Pierre l’a bounced, il n’a pas tiré. On lui accordait une chance mais on pensait que Jiggery Pokery était a classe above.» Van Der Scaler remportait, pour sa part, sa 4e victoire au Champ de Mars avec un 4e jockey différent, le trois autres cavaliers qui l’ont conduit à la victoire auparavant étant Damien Oliver, Yashin Emamdee et Jameer Allyshosain.
L’entraînement Gujadhur et Jean-Pierre Guillambert devaient remettre ça dans la quatrième épreuve avec Silver Bluff qui retrouva toutes ses sensations pour s’adjuger sa deuxième victoire au Champ de Mars, une année après avoir offert la Duchesse à son établissement. Pourtant les choses paraissaient mal engagées pour ce fils de Silvano qui forca la portière de sa stalle, retardant ainsi le départ. « Je pense que ce contre-temps a désavantagé les autres », a reconnu Ramapatee Gujadhur. « Silver Bluff, quand il parvient à settle, a toujours un bon coup de reins. Je dois dire que tous les mérites reviennent à Gopal et à Naresh qui étaient confiants, contrairement à moi qui pensais que cela allait être très difficile de battre Chinese Gold. »
Ramapatee Gujadhur n’a pas manqué de saluer les belles prestations de Jean-Pierre Guillambert sur ses chevaux. « On n’hésitera pas à lui confier d’autres bonnes montes à l’avenir », a-t-il laissé entendre.
La cerise sur le gâteau est venue de Ek Tha Tiger qui était muni des blinkers à nouveau. L’alezan, qui fut un favori battu à sa précédente sortie, retrouva toutes ses sensations sous la selle de Sunil Bussunt qui l’avait tipped à son entourage après l’avoir travaillé mardi matin. « Sunil m’avait dit que Ek Tha Tiger était très bien mardi et on a eu raison de croire en ses chances. C’est à l’issue de sa dernière course qu’on avait décidé de le munir des oeillères car il a tendance à être trop distrait. On a remarqué qu’avec ce harnachement il se concentrait beaucoup mieux. Ek Tha Tiger est un cheval qui n’aime pas être bousculé », a, pour sa part, expliqué le Dr Hemant Kumar Gujadhur, assistant entraîneur au sein de cette formation.
Avec 19 victoires pour des stakesmoney s’élevant à plus de Rs 5M, l’établissement Gujadhur a de quoi être satisfait de son parcours à mi-saison. Avec l’apport de David Walsh, toute victoire additionnelle ne sera que du bonus.