Il était la seule première chance de l’entraînement Gujadhur et du jockey Steven Arnold lors de ce week-end de courses. Chap Trap n’a pas déçu en se montrant exact au rendez-vous de l’épreuve de clôture de dimanche pour offrir une précieuse victoire à son entourage. Piloté par un Arnold bien inspiré, ce produit de King’s Chapel en a profité pour remporter sa deuxième victoire au Champ de Mars en sept tentatives.
On avait trouvé que Chap Trap est un cheval qui se montre toujours compétitif quand il hérite d’une bonne ligne. Cela s’est encore vérifié dimanche dernier. Steven Arnold a mis à bon escient son bon numéro de corde pour monter une course intelligente, ce qui a permis à l’élève de Ramapatee Gujadhur de résister au retour d’un étonnant Red China.
« I actually thought that Kremlin Captain and Chap Trap were our two best chances of the weekend. Luckily enough, Chap Trap managed to bag a win. I wanted to lead on him. He is not that fast at the gates. But on Sunday he had the barrier one and I used that to take him to lead. He is quite a tough horse. He does not quicken but he stays on well. I am happy to have to use the barrier and ridden him tough. » Chap Trap a permis à Steven Arnold de passer en tête au classement des jockeys avec 18 victoires, alors que la casaque bleu et écharpe rouge savourait de son côté sa 22e réussite de la saison.
Invité à commenter la course de Kremlin Captain, qui effectuait son retour à la compétition après un repos de cinq mois, Steven Arnold attribue sa déconvenue à l’état de la piste. « The track was very quite firm on Sunday. He travelled nicely in the run but couldn’t put his finish up. With 61 kg on such a track, it’s always difficult. » Si le but premier était que Kremlin Captain revienne sain et sauf de cette course, autant dire que tel n’a pas été le cas, car mention est faite dans le rapport des commissaires que le Cheval de l’Année 2015 boitait à son retour au paddock. C’est donc en pointillé que s’inscrit son avenir.
Par ailleurs, Steven Arnold a bienveillamment expliqué pourquoi Enaad n’est pas au départ The MTC 175th Anniversary Cup, qui sera disputée samedi sur 2200m et qui est souvent appelée la revanche du Maiden. « The boss is looking forward to the Gold Cup with him. If we run him on Saturday on such a firm track, it would be hard to freshen him up for the mile. He is in a really good order and I’m happy with him so far. We are just keeping him fresh for the big race at the end of October. »