La finale du concours national de récitation des versets et des hymnes du Ramayana organisée par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation et le ministère des Arts et de la Culture s’est déroulée hier après-midi au centre culturel Indira Gandhi à Phoenix en présence des invités d’honneur, le VMP et ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, du ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee et du swami Ramesh Ojha de l’Inde.
Dix-sept groupes étaient en lice dans trois catégories différentes et c’est le Baillache Kali Mata Mandir de Montagne Longue qui a été proclamé overall winner et remporte un voyage en Inde par le biais de l’Indian Council for Cultural Relations et le ministère des Arts et de la Culture. Ce groupe s’est aussi distingué dans la catégorie traditionnelle et remporte un cash prize de Rs 20,000, des instruments de musique et des copies du Ramayana. La Notre Dame Kali Mata Mandir de Montagne Longue s’est classée à la deuxième place et le troisième prix a été décerné à Omkarnath Ramayan Mandali de la même localité.
Dans la catégorie moderne, la Notre Dame Kali Mata Mandir a raflé le premier prix (Rs 20,000). La Kaliyug Ramayan Mandali de l’Espérance Trébuchet a pris la deuxième place et le troisième prix est revenu à l’Om Kaar Ramayan Mandali de Montagne Longue. Dans la catégorie, bhavarth, c’est Divya Buljeewon de Piton qui a remporté la palme. Les membres du jury étaient composés de l’acharya Saklani, Dewan Quedoo et Gian Dhunookchand.
La MSDTF organise cet événement depuis ces dix dernières années et l’association selon son président, Somduth Dulthumun est pleinement satisfaite de l’intérêt démontré par les jeunes pour ce concours. Il a annoncé que 97 groupes ont participé à 30 préliminaires et 26 d’entre eux ont atteint les semi-finales. Rappelons que le Ramayan, Chanting Competition a été organisé le jour du Tulsidas Jayanti, la date de naissance de celui qui a écrit le Ramayana.