La journée promettait d’être belle pour le tandem Chisty-Rameshwar Gujadhur qui disposait de trois belles cartes à abattre. C’est au final le deuxième succès de Torotino au Champ de Mars qui a permis à cette formation de ne pas rentrer bredouille du 24e acte. Fort de cette victoire, l’entraînement R.Gujadhur réintègre le Top 5 du classement des entraîneurs avec maintenant Rs 3 580 000 de stakes money.
Bien qu’il fut satisfait de la prestation de Torotino, Imran Chisty avait du mal à cacher sa déception par rapport à la prestation d’Independence dans l’épreuve principale. Donné comme l’un des favoris de la course, ce sujet de Jet Master n’a pu qu’échouer sur la troisième marche du podium, au grand dam de son cavalier. « I’m not saying that I’m not happy with my winner today but I’m a bit disappointed about the big race. Independence ran a decent race but I think in the end the weight was too much for him. But overall, I’m pretty much happy with our horses today ».
Même si Independence avait fait preuve de progrès à l’heure de ses galops, notre interlocuteur estime que sa monture n’était pas encore à son maximum mais elle ne démérita pas pour autant. « I personally think that Independence is coming up now and he’s not 100% as to where he should be. Still, I thought he would have won today’s race easily but the top weight was definitely hard for him. On 1850m, it certainly makes a real difference as it is very difficult to lead with that type of weight on his shoulders ».
En revisionnant la course, d’aucuns s’accorderaient à dire que l’Indien était peut-être passé trop tôt à l’offensive mais le principal intéressé nous a expliqué les raisons de son move. « My instructions were to go in front but I got chased early on (NDLR : par Not Liable). I know that Emerald Approach usually drifts out and I didn’t want him to take me out and lose my chances. That’s why I made the move to pass him early. On hindsight, I think it probably cost me the race », a-t-il déploré. Ce fut en revanche une tout autre paire de manche avec Torotino qui s’est offert le scalp d’un certain Elite Class au terme du finish percutant qu’on lui connaît.
Torotino un an après !
« Torotino won a very good race. I watched his race last year when he won off the bridle. He had a very good turn of foot and today he showed the same. However, I must admit that he really surprised me. He jumped very well and he was so keen that I didn’t want to bring him to the back. I thought to myself : if he’s happy racing there, then so be it. He was facing a tough field but I always thought he would be in with a shout if they went a bit fast in front. Hopefully he had a very good dash », s’est réjoui Imran Chisty.  
Malchanceux lors de ses deux derniers engagements, Torotino est venu, en quelque sorte, remettre les pendules à l’heure, si l’on se fie aux commentaires d’après-course de Subiraj Gujadhur, l’assistant-entraîneur. « Torotino a été malheureux en quelques occasions cette année dans la dernière ligne droite où il avait eu à changer de ligne, ce qui lui avait coûté la victoire. Aujourd’hui, on a conseillé au jockey de rester un peu wide et de le garder clear from everybody. Il a prouvé que c’est comme cela qu’il fallait le piloter ».
Avec son tirage favorable, l’entraînement R.Gujadhur nourrissait également des ambitions légitimes avec Scorecard mais ce fils de Second Empire a subi la loi de Ruby King. Son cavalier était d’ailleurs le premier à reconnaître la supériorité du vainqueur. « I must say that Scorecard was well beaten. The winner was following me all the way and there can be no excuses from my part. Ruby King was just the better horse on the day ».
La prestation de Jungle Skyline a, en revanche, laissé perplexe notre interlocuteur. « I was very disappointed with Jungle Skyline. I don’t know what to make of his performance really. He works well but he does not race accordingly. We should maybe give him some time and see how he turns out ». Tornado Man n’a, lui, pas existé dans The Chili Combo Cup. Privé du commandement par le véloce Straight Jab, il s’est complètement désintéressé de la course, a estimé son cavalier.