Après la déception de la Duchesse lors de la journée inaugurale, l’entraînement R. Gujadhur a vite retrouvé le sourire par l’entremise de Blow Me Away, qui en a cependant fait voir de toutes les couleurs à son entourage après sa mise en route plus qu’approximative samedi dernier. Au final, l’alezan a enregistré son 6e succès au Champ de Mars, synonyme de première victoire dans une épreuve de Groupe en carrière.
« Ankor mem zafer ? » s’est exclamé Subiraj Gujadhur suite au départ complètement raté de Blow Me Away samedi dernier. Il faut dire que l’assistant-entraîneur pensait que le sort s’acharnait sur lui et les siens après les déboires de Belong To Me et surtout de Hard Day’s Night dans la Duchesse le 25 mars. Mais il y aura une happy ending cette fois avec Blow Me Away, qui s’est offert au passage sa 6e victoire en sept tentatives, un bilan qui ne peut qu’imposer le respect.
« Je suis très content de ce nouveau succès de Blow Me Away, surtout pour ses propriétaires. Il ne faut pas oublier que c’est un cheval qui a débuté en Benchmark 46 et le voir remporter une course de groupe me fait énormément plaisir », nous a confié Subiraj Gujadhur, que nous avons joint au téléphone en début de semaine. L’assistant-entraîneur concède toutefois que le handicap était certainement en faveur de son poulain et il s’attend que les choses soient plus difficiles au prochain engagement de Blow Me Away, qui reste encore à confirmer.
Débuts corrects pour les nouveaux
Quatre nouvelles unités (Mr Bond, Impressed, Newsman et Ramaas) étaient au programme de cette 2e journée pour le compte du King Of Long Shots et même si aucune d’entre elles n’a pu terminer sur la plus haute marche du podium, notre interlocuteur s’est dit plus ou moins satisfait de leurs prestations, surtout en ce qu’il s’agit de Mr Bond, qui a fait illusion pour la victoire face à Gharbee dans la dernière ligne droite. Selon Subiraj Gujadhur, ils étaient tous encore un peu green et il leur faudra encore une à deux courses avant qu’ils ne trouvent leurs marques sur notre turf.
Prince Lateral, qui courait pour la première fois sous ses nouvelles couleurs, n’a pas déçu en prenant la deuxième place à l’arrivée, et ce, malgré une ligne exécrable au départ. « On s’attendait à une belle prestation de sa part. Il ne l’a certes pas emporté samedi dernier, mais nous espérons que ce sera chose faite à sa prochaine incursion », nous a confié l’assistant-entraîneur.
Avec le recrutement important mis en place durant l’intersaison, on pourrait penser qu’un total de deux victoires pour deux journées de compétition semble assez maigre pour les ambitions de l’entraînement R. Gujadhur, mais tel n’est pas le cas. « On ne peut pas se plaindre. La compétition est plus difficile cette année, surtout avec l’arrivée de deux nouvelles écuries, mais on va prendre notre chance quand elle se présentera », a tenu à souligner Subiraj Gujadhur.