La déception pouvait se lire sur le visage des membres de l’entraînement Rameshwar Gujadhur après la tenue de la Duchesse. Alors qu’il avait fait de cette classique sa priorité, c’est en eau de boudin qu’elle a tourné avec ses deux représentants mis hors course par des facteurs exogènes.
Il y eut d’abord la chute de Yashin Emamdee sur Belong To Me alors que les chevaux se dirigeaient derrière les stalles de départ pour l’échauffement. Si le hongre bai de 5 ans fut ramené à la raison assez promptement par les handlers et autres préposés de la piste, le jockey mauricien pour sa part eut moins de chance lorsqu’en chutant il se fit mal à la cheville. Il y eut ensuite le comportement bizarre de Hard Day’s Night qui perdit tout intérêt à la course après avoir tamponné un concurrent peu après le départ. À l’arrivée, ces deux chevaux ont occupé les 7e et 8e rangs respectivement à 9,85L et 11,80 du vainqueur Ready To Attack. De quoi laisser perplexes leurs nombreux partisans.
Pas Subiraj Gujadhur, qui préfère relativiser et placer les choses dans leurs justes perspectives. « Je vous mentirai si je vous dis qu’on n’est pas déçus. Ce sont deux chevaux qu’on avait préparés spécialement pour cette épreuve et c’est rageant de les voir passer à côté de la plaque comme ça. Mais on est dans les courses assez longtemps pour savoir que it’s all part of the game. On n’est pas les premiers à qui ces choses arrivent et on ne sera certainement pas les derniers. Il faut savoir tourner la page et regarder vers l’avenir. C’est une autre Duchesse qui nous file entre les doigts, que pouvons-nous y faire ? We have to move forward now », nous déclare l’assistant-entraîneur. « Je profite de l’occasion pour féliciter Ramapatee Gujadhur pour cette belle victoire à l’occasion de son anniversaire. »
La première de Mootahadee
Pour en revenir à Belong To Me, Yashin Emamdee nous confie que le cheval était devenu très nerveux dès qu’il s’est présenté en piste. « Je pense qu’il a été très intimidé par la foule. Il a pris peur et m’a pris la main. En chutant, je suis me suis fait une entorse à la cheville mais j’ai tout de même insisté pour monter. Belong To Me a pris un excellent départ mais n’a jamais pu trouver les barres avec Ready To Attack gardant sa ligne. Je n’ai eu d’autre choix que de voyager le nez au vent et il a en toute logique payé le prix en fin de parcours », explique le jockey mauricien. Quant à Hard Day’s Night, son comportement peut être mis le compte de sa première course après castration.
Ce qu’il faut retenir au sujet de ces deux chevaux, c’est qu’ils valent beaucoup plus que leur 7e et 8e places. Ils ont été envoyés au centre Guy Desmarais pour la récupération et selon Subiraj Gujadhur, on devrait les retrouver en compétition d’ici trois à quatre semaines.
Tout n’a pas été noir pour l’entraînement Rameshwar Gujadhur à l’occasion de cette journée inaugurale. Quelques minutes avant la Duchesse, il avait lancé sa saison avec Mootahadee, qui n’a pas fait dans la dentelle pour sa première au Champ de Mars. Seul vrai frontrunner de cette épreuve de six partants, c’est en cavalier seul qu’il a parcouru les 1365m pour reléguer son plus proche poursuivant à 2,70L.
« Il a toujours terminé dans l’argent depuis qu’il est à Maurice. Il a joué de malchance en plusieurs occasions et ce, face à de très bons chevaux. Vu qu’il revenait dans sa catégorie, nous lui accordions d’excellentes chances, surtout qu’il nous donnait de bons signes à l’entraînement. On est ravis qu’il ait été exact au rendez-vous », se réjouit Subiraj Gujadhur.