Sept victoires et une deuxième place en neuf tentatives, c’est le parcours de Blow Me Away au Champ de Mars. Après avoir accroché un Groupe 3 lors de la deuxième journée, le voilà qui remporte son premier Groupe 1. Une performance qui a ravi l’assistant-entraîneur Subiraj Gujadhur et tout l’entourage du cheval.
La question que se posaient les turfistes était de savoir si Blow Me Away pouvait être aussi performant en courant sans oeillères. Pour ceux qui avaient suivi de près sa prestation dans la Coupe d’Or 2016, il n’y avait aucun doute que le cheval réaliserait une bonne performance. En outre, par rapport à la dernière classique, il avait 100m de moins à parcourir. Les conditions de course ont été à l’avantage de Blow Me Away, qui a eu un parcours idéal en deuxième position.
Subiraj Gujadhur déclare qu’il ne s’attendait pas vraiment à voir Prince Of Thieves prendre les devants, mais il s’en doutait quelque peu vu que le cheval avait hérité d’une mauvaise ligne. Aussi, quand il a réalisé que Prince Of Thieves imprimait un rythme soutenu, il a vu que « Blow Me Away courait détendu et que la tactique du meneur favoriserait ma monture. Il a néanmoins eu à résister aux attaques de One Cool Dude et de Hillbrow. C’est un petit cheval exceptionnel qui nous a toujours donné satisfaction. »
Quid de la performance de Captain Magpie ? « Il a fait ce qu’il a pu face à des adversaires coriaces. J’avais demandé à Girish Goomany de trouver une position sur les barres et de ne pas engager de lutte pour le commandement. Il a couru dans son pas et a accéléré à 300m de l’arrivée. Il était encore présent à mi-ligne droite avant de céder. S’il a terminé à plus de quatre longueurs du vainqueur, il a néanmoins réalisé son deuxième meilleur chrono sur le parcours. »
Le changement de harnachements
Rye Joorawon, qui possédait pas moins de cinq chances samedi dernier et qui s’en est finalement sorti avec une seule victoire, celle de Blow Me Away dans la course principale, a commenté cette victoire tout en mettant l’accent sur les changements de harnachements. « C’est vrai que je m’attendais à une journée fructueuse, mais malheureusement, les circonstances des courses ont été en ma défaveur. Il n’empêche que cette victoire dans la course principale, de surcroît un Groupe 1, fait énormément plaisir. Je suis très content pour l’état-major de l’établissement Rameshwar Gujadhur et pour ses propriétaires », déclare-t-il.
Il ajoute : « En accord avec l’entraîneur, on avait décidé de lui enlever les blinkers et de lui faire porter une drop noseband pour la première fois, car il avait tendance à tirer. Il est bien sorti de sa 8e ligne et s’est ensuite relaxé derrière Prince Of Thieves. Quand dans la ligne droite finale je lui ai demandé l’effort nécessaire, il a bien répondu à mes sollicitations, non sans avoir été inquiété par le finish de One Cool Dude. Comme on avait fait un effort dans la partie initiale de la course, il a faibli, mais il a pu tenir jusqu’au bout face au finish époustouflant du coursier de Ricky Maingard et de celui de Shirish Narang. »
La prochaine étape ? « Avec déjà deux victoires et une 2e place en trois sorties, Blow Me Away est promis à un bel avenir chez nous. Maintenant, l’entraîneur décidera de son prochain engagement, si ce sera la Barbé Cup ou pas. »
La journée avait commencé par la mauvaise performance de Punter’s King. S’il avait terminé à 20L du vainqueur la dernière fois, il s’est retrouvé à 6L de Dark Force cette fois. « Il a été bien décevant. Je m’attendais à une meilleure performance de sa part. Il doit cacher un problème, même si je sais qu’une boiterie a été constatée. Il est à revoir. » After Midnight, premier la dernière fois, s’est contenté de la troisième place, sans toutefois démériter. « Il a dû effectuer un effort pour prendre les devants et n’a pu s’exprimer à son aise par la suite. Cela lui a coûté la victoire. »
En ce qui concerne Five Star Rock, il dira que le cheval « a versé après le départ et a dû être repris. Puis, Beluga a insisté à mon intérieur alors que mon cheval possédait une encolure d’avance. Les dés étaient déjà jetés. Je dirai la même chose pour It’s My Party vu la présence de Glen Coco. Mootahadee avait besoin de cette course étant donné sa longue inactivité. De plus, cette épreuve a été courue à deux centièmes du record de la distance. »