Sans tambour ni trompette, l’association Chisty-R.Gujadhur poursuit son petit bonhomme de chemin. Après Eastward Bound et Torotino lors des précédentes journées de compétition, c’est cette fois par l’entremise de Ice Trigger que cette formation a visité la winner’s enclosure dans l’épreuve de clôture du 25e acte dotée de The Hello Polly Plate. Si ce nouveau succès n’a certes pas eu de grande incidence au niveau du championnat des entraîneurs – Rameswhar Gujadhur occupant toujours la 5e place au classement – il reste tout de même de bonne augure pour la suite de la compétition.
Les qualités de l’excellent juge du pas qu’est Imran Chisty ne sont plus à démontrer au Champ de Mars. En effet, après avoir réalisé le pillar to post sur Eastward Bound dans l’épreuve de clôture de la 23e journée, le cavalier indien a remis ça en menant Ice Trigger à bon port, permettant par la même occasion à ce sujet de Western Winter de débloquer son compteur sur notre turf. Pressentant l’absence d’un meneur dans la course, la cravache de l’entraînement R.Gujadhur s’est facilement portée en tête et a réalisé le parfait coup tactique en piégeant ses adversaires sur la partie initiale avant de lancer le sprint aux 800m. Bien que Beautiful Bhutan se rapprocha vivement en fin de parcours, ce fut insuffisant pour priver Ice Trigger de la victoire.
« I think they should keep the last races for me every week from now on (laughs). I must admit I had a strong feeling with that horse. I told my trainer that should there be no pace in the race, it would be difficult to catch me if I managed to get in front. He agreed with me and told me to ride Ice Trigger the way I felt was best for the horse. Hopefully, the race went according to the plan and he won », nous a confié l’Indien avec la bonne humeur qu’on lui connaît samedi dernier. Il faut cependant reconnaître que le dernier galop de Ice Trigger mercredi matin laissait présager une belle prestation de sa part, mais son jockey est convaincu que c’est plutôt le changement dans son programme d’entraînement qui a porté ses fruits.
« Siddharth not a horse for this season »
« I told my trainer that we should probably ease up the horse a little bit. Instead of working him on Tuesdays and Thursdays like we used to do, we decided to train him once a week and his win today just goes to prove that we were right in changing his training pattern. I did get an easy lead but I think the race was truly won at the 800m mark. I knew that if I was able to quicken up from there, it would be difficult for the others to catch me and that’s exactly what happened », a-t-il tenu à préciser.
Siddharth était l’unique autre monte dont disposait l’Indien pour le compte de son employeur lors du dernier rendez-vous. L’alezan, qui retrouvait la compétition après avoir saigné lors de sa dernière incursion, prit une modeste cinquième place à l’arrivée mais son cavalier est d’avis qu’il ne faut pas s’attendre à grand-chose de sa part cette année. « I think Siddharth is still coming up, he’s not a horse for this season. I don’t think the trip was too long for him. The fact that he’s a bleeder means that you cannot force him too much. You have to save him to the maximum. He’ll probably be a better horse next year ».
Les services d’Imran Chisty avaient également été retenus par Shailesh Ramdin samedi dernier pour piloter Man Of His Word et Zhan Hu.  Nanti du huitième couloir, le premier nommé n’a jamais pu défendre ses chances correctement.       « Man Of His Word is getting old. I personally think that it’s probably time for his stable to retire him as he’s already done his part. The instructions were to go in front but he does not have that much speed to do it given that the horse inside of me (NDLR : Adi Star) was travelling well. He’s maybe a different horse when he’s in front but he’s never showed me anything to suggest he could win this race ». Ce fut le même constat pour Zhan Hu. « I believe he was beaten by the draw too. The race was over for him shortly after the jump as I could not come inside and settle him. He is the kind of horse that needs to be settled because he has a very short burst of acceleration but things didn’t go at all his way today ». Ce 25e acte laissera cependant un goût amer à l’Indien puisqu’il fut sanctionné d’une mise à pied d’une semaine assortie d’une amende de Rs 25 000 pour ne pas avoir piloté Man Of His Word à la satisfaction des Racing Stewards lors d’une enquête mardi matin.