Sevré de victoire depuis la troisième journée, Rameshwar Gujadhur s’est rappelé au bon souvneir de ses fans en réalisant un coup de deux par l’entremise de Midnight Master et Mr Leyend, confiés respectivement à Jeanot Bardottier et Sunil Bussunt. Avec ce doublé, l’entourage du king of long shots respire un peu mieux en attendant l’arrivée prochaine de Marco Van Rensburg.
Avec un effectif bien fourni, Rameshwar Gujadhur et consorts s’attendaient à vivre une saison palpitante mais les débuts poussifs de son nouveau jockey titulaire – une victoire en six journées de compétition – les ont obligés à revoir leurs plans et c’est sans surprise qu’Akash Aucharuz a reçu sa feuille de route au soir du sixième acte. En attendant la signature d’un high profile jockey, ce sont les local boys qui ont été sollicités et ont eu l’occasion de briller et c’est un vieil habitué de la maison, en l’occurrence Jeanot Bardottier, qui s’est chargé de remettre cet entraînement sur les bons rails grâce à sa monte pleine de sang-froid sur Midnight Master.
« Je connaissais Midnight Master depuis l’année dernière et j’ai même eu l’occasion de le monter en course. Je l’ai senti mieux cette fois-ci. Il y avait un bon pas dans la course et je savais qu’il terminerait très fort. J’ai attendu jusqu’au 400m pour attaquer mais j’ai dû choisir l’option extérieure vu que les autres chevaux faiblissaient. Une fois que j’ai pu le balancer, il a bien kick pour l’emporter. J’ai beaucoup de reconaissance envers l’écurie R.Gujadhur qui m’a bien aidé tout au long de ma carrière. Ils ont toujours été là pour moi dans les moments difficiles et je tiens à les remercier pour cela », a tenu à préciser « Bardo » après sa victoire.  
La passe de deux fut réalisée par Mr Leyend qui était associé à Sunil Bussunt. Le cavalier mauricien, qui bénéficiait d’une dérogation spéciale de la part des racing stewards (NDLR : il devait purger une semaine de suspension), n’a pas laissé passer sa chance avec la nouvelle unité de Rameshwar Gujadhur qui s’imposa au terme d’un parcours en or à la corde. « Cela m’a fait plaisir quand MM. Subiraj et Rameshwar Gujadhur m’ont contacté pour m’offrir des montes chez eux. Je tiens d’ailleurs à les remercier pour la confiance placée en moi, de même que les propriétaires et les commissaires de courses qui m’ont permis de monter aujourd’hui malgré ma suspension », nous a confié notre compatriote.