On s’attendait à une victoire de Mr Leyend qui était donné comme la meilleure chance de la 16e journée et l’alezan de Rameshwar Gujadhur a été exact au rendez-vous. Il a facilement dominé ses adversaires et tout porte à croire qu’il fera encore parler de lui au cours de la saison. Ainsi, après le doublé de la 15e journée, une autre victoire a suivi une semaine après.  
Marco Van Rensburg pilota Mr Leyend avec une grande confiance tout en prenant la décision de placer son cheval en one off pour ne pas se faire enfermer dans le parcours. A l’avant Blue Berry avait eu le loisir de courir à son rythme et certains se demandaient si le favori n’allait pas se faire piéger.
Le fait de courir à l’extérieur fit que Mr Leyend put se dégager quand Fyrkat essaya de l’enfermer peu avant le dernier virage. L’alezan ne prit pas beaucoup de temps pour prendre ses distances et il l’emporta «aisément» qui démontre qu’il possédait encore une certaine marge et qu’on n’a pas encore vu le meilleur de lui.
«Il a démontré de bonnes choses et on espère qu’il continuera sur sa lancée tout comme Scorecard. Mr Leyend s’est bien adapté aux conditions des courses à Maurice et il possède beaucoup d’habileté. C’est un ami sud-africain qui l’avait remarqué en Afrique du Sud et il a été à la hauteur des espérances», a déclaré Subiraj Gujadhur.
Independence peut-être dans le Maiden
L’autre élément de satisfaction a été Independence qui prit la troisième place dans la dernière manche du championnat des 4-ans.
«Independence avait été acquis en fonction de ce championnat. Malheureusement, il devait connaître quelques petits pépins et n’a pu débuter plus tôt. Il a dû recourir après deux semaines et on est satisfait de sa course. Je suis d’avis qu’il aurait pu mieux faire avec une ou deux semaines de plus comme récupération et aussi comme préparation. Sa course de dimanche démontre quelque part que his south-africain abilities followed him in Mauritius», a trouvé l’acting trainer de l’entraînement Rameshwar Gujadhur.
A la question de savoir si Independence pourrait représenter ses couleurs dans le Maiden 2015, Subiraj Gujadhur accepte que c’est une possibilité, mais que le cheval n’est pour l’instant pas qualifié pour le Ruban Bleu.
« Cela ne pourra être envisagé que s’il se qualifie pour cette course. Il aura la possibilité de participer à une épreuve de 1850m lors de la journée du Supertote et il faudra qu’il l’emporte. Mais nous avons déjà Greys Inn Control qui nous a rejoint il y a quelque temps, en provenance de l’entraînement Raj Ramdin. Il effectue sa rentrée cette semaine. »
Quatre autres chevaux avaient été entrés pour la 16e journée et là on doit dire que deux d’entre eux furent des déceptions. Cet avis est aussi partagé par Subiraj Gujadhur.
« Ravatak est Ravatak. Il a eu toutes les chances en sa faveur, mais n’a pu bien conclure. On lui avait fait prendre un bain avant la course pour le calmer, mais cela n’a pas marché.  Midnight Master n’a jamais été dans le coup alors qu’on s’attendait à le voir faire l’arrivée. Il nous a donné l’impression qu’il était en dehors de son sujet. Il nous avait déjà fait le même coup lors de sa deuxième sortie cette saison. Il a été vérifié par le vétérinaire du club et aussi par le nôtre, mais rien d’anormal n’a été décelé. On est dans le flou. On lui avait accordé un petit repos. Comme il avait bien fait à sa reprise avec la compétition, on s’attendait à une bonne performance de sa part. On ne peut dire que la distance était longue vu qu’il n’a pas été de la course du tout. La seule excuse pourrait être qu’il n’a pas apprécié que le terrain était plus on the soft side. »
En ce qui concerne Top Of The Chocs, notre invité est d’avis que le cheval devrait peut-être porter des oeillères étant donné qu’il n’a pas accéléré en fin de parcours.
« Il a fait ce qu’il a pu. Il avait affaire à de bons chevaux. On pense lui faire porter des oeillères la prochaine fois », a-t-il trouvé comme solution pour qu’il s’améliore.
En ce qu’il s’agit d’Unbridled Joy, il a été catégorique. La fourchette de valeur dans laquelle ce cheval évolue est trop relevée.