S’il avait dû puiser dans ses réserves pour venir à bour d’Elite Class la dernière fois, Torotino n’a pas eu à forcer son talent pour dominer ses adversaires du jour, Imran Chisty prenant l’initiative en attaquant de loin. Autant cette monte du jockey indien mérite d’être applaudie, autant on comprend mal la tactique employée sur Independence, qui, à être trop retenu, ne fut pas en mesure de prendre une part active à l’arrivée  dans l’épreuve principale remportée par Vettel.
«Torotino était ma certitude de la journée. Pour être franc, je dois dire que j’attendais tout près de la porte du paddock pour aller le chercher. S’il conserve sa bonne santé, on devrait pouvoir tirer notre épingle du jeu avec lui». Rameshwar Gujadhur ne s’était pas trompé avec ce bai de six ans qu’il considérait comme un banker dans la quatrième épreuve disputée sur 1400m. Certes, il était raccourci par rapport à sa dernière course, mais il ne faut pas oublier qu’il avait dominé ce jour-là un certain Elite Class, qui a été un modèle même de régularité depuis ses débuts sur notre turf, n’ayant été battu que par Mr Leyend jusque-là. «Torotino did a good trackwork and he came up really well after his last winner. Today it was a shorter trip. The only worry for me was about the pace, but it was really hot and it suited him. He is the kind of horse on which you need to move early. I did not exactly want to follow Gameloft. But my initial plan was to go early. The way he won today makes me think that he can still make it against tougher horses but again it will depend on the pace as he loves it when they go fast in front», nous a confié Imran Chisty à l’issue de la journée. En effet, dans la descente Torotino prit le dos de Gameloft qui le mena avec plein de réserves dans la ligne d’arrivée. Cette attaque prématurée eut pour effet de prendre de vitesse ses autres adversaires. Par la suite, Torotino maintint le rythme pour s’imposer par 2.75L.
Si son initiative sur Torotino s’avéra payante, on comprend mal la décision de Chisty de ne pas tenter le coup tactique aver Independence, qui était un des favoris pour la victoire, d’autant qu’il tirait beaucoup vu le train d’enterrement imprimé par Vettel. «The race did not work out the way we expected it to. My instructions were not ro run him in front. I thought somebody would challenge Vettel, but it looked like everybody sat behind Vettel. They gave him an easy lead, let him relax and let him do whatever he wanted. There was no pace and my horse was pulling. I honestly think it was a fooling race as it was not properly run», a expliqué le jockey indien sur la performance de son cheval. Chisty dut d’ailleurs s’expliquer auprès des commissaires sur son manque d’initiative qu’il plaça sur le compte des instructions de son entourage. Cependant, aucune action ne fut prise contre lui.
Greys Inn Control était, lui, à sa troisième sortie sous la férule de Rameshwar Gujadhur après deux bonnes tentatives pour le compte de l’entraînement Raj Ramdin. Muni d’oeillères pour la première fois, il démontra des signes de progrès, complétant le podium à l’issue d’une fin de course honorable. Selon notre interlocuteur, qui le pilotait pour la première fois en course, il devra encore progresser s’il veut se montrer utile à son écurie. «I was riding Greys Inn Control for the first time but I think it was a better run as compared to his previous races. I would not say that the blinkers made any kind of impact. He is just there. He is not showing much improvement. Let’s see what he does after this», a déclaré Chisty.
On attendait Eastward Bound au tournant après sa dernière course qui ressemblait étrangement à celle remportée par Vettel samedi dernier. Le fait de s’élancer de l’extérieur et d’être raccourci jouèrent sans doute contre lui. Du reste, il fut condamné en épaisseur sur la partie initiale avant d’être contraint de suivre en retrait au sein du peloton alors que le meneur imprimait un rythme régulier. On espérait toutefois qu’il terminât sur une bonne note, mais Eastward Bound demeura sans accélération et termina bon dernier de la course. «Eastward Bound had a very difficult task after being drawn ten. He did not have the initial speed to get to the front and it’s surely a race to forget», a expliqué Chisty. Ce dernier totalise déjà quatre victoires pour son employeur dont le compteur a évolué ces derniers temps. Des résultats dûs à un changement dans le programme d’entraînement des chevaux selon le jockey. «The change in the training program is definitely making a difference for our horses. The fact that we’re working some of them on Wednesdays is giving us results so we can’t say that it is not helping». Explications notées !