Le Managing Director d’Indian Oil à Maurice, Ranjan Kumar Mohapatra, estime que Maurice est bien partie pour devenir un “Regional Oil Bunkering Hub” ainsi qu’un “Petroleum Hub” dans un proche avenir. Si Maurice a des compétiteurs dans le domaine dans la région, « les navires ne passent cependant pas près de chez eux », dit-il, avant d’ajouter qu’il s’agit d’un « grand avantage pour Maurice ».
 
Comment se porte Indian Oil à Maurice ?
Indian Oil a débuté ses opérations en 2004, soit à une époque où la population mauricienne faisait face à un dilemme de la part des opérateurs privés dans le secteur. Nous venons de terminer nos dix années d’opération à Maurice, où nous contrôlons maintenant presque 30% du marché et nous devrions compléter 2015 avec une plus grande part encore, ce qui nous a été possible grâce au soutien obtenu, à tous les niveaux, et la confiance placée en notre entreprise. Nous avons fait construire 20 stations-service, dont deux tournent 24/7. Indian Oil est aussi engagée dans la fourniture des carburants aux navires et à l’aviation, où elle contrôle près de 75% du marché. Elle ne dispose pas encore d’une barge, mais elle le fait à travers les pipelines sur les différents quais.