Ce samedi 30 mars restera à jamais gravé comme le samedi le plus noir de l’histoire de notre île. Onze personnes ont trouvé la mort, ce jour-là dans des circonstances terribles et dramatiques.
Six d’entre eux, nommément Sylvia et Jeffrey Wright, mère et fils, Keshav Ramdharri, ses cousins Amrish et Trishul Tewary, et leur cousin germain Vikesh Khoosye, ont tous péri dans le tunnel sud reliant Port-Louis au Caudan Waterfront.
Deux hommes, Ravindranath Bhobany et Vincent Lai Kin Wong Tat Chong se sont, eux, retrouvés piégés dans le parking souterrain du Port-Louis Harbour Front où ils avaient garé leurs voitures. En allant chercher leurs véhicules, ils ont été surpris par les eaux montantes.
Enfin, Christabel Moorghen, une habitante de Canal Dayot, zone sinistrée de ce “flash flood”, a été emportée par un infarctus quand elle a vu sa maison engloutie par les trombes d’eau.