« Certains membres d’un cabinet d’avocats ont été complices du président de la commission d’enquête sur la drogue pour ternir la réputation de mon client ».  C’est ce qu’avance Ravi Rutnah, l’avocat de Me Sanjeev Teeluckdharry.

Me Sanjeev Teeluckdharry reproche à la commission de n’avoir « pas pris en considération » ses explications lors de son audition.

Selon Ravi Rutnah, son client affirme « qu’il y a une grande possibilité qu’il y a eu une entente délictueuse entre Paul Lam Shang Leen et les membres d’un cabinet d’avocats proche du Parti Travailliste », et ce pour « discréditer » la carrière politique de Me Teeluckdharry.

Pour rappel, Sanjeev Teeluckdharry accompagné de son avocat, a logé une plainte contre le président de la commission d’enquête sur la drogue, Paul Lam Shang Leen, mardi soir, au poste de police de Pope Henessy.

Le plaignant a demandé à la police d’ouvrir une enquête approfondie pour savoir si l’ex-juge aurait comploté en 2015 pour ne pas convoquer l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam devant la commission.

Dans sa déposition, Sanjeev Teeluckdharry demande à la police d’enquêter sur une éventuelle connection entre Paul Lam Shang Leen, Samioullah Lauthan, Ravind Kumar Domun et Navin Ramgoolam.