Cédric Passée a remporté dimanche la première édition de la course de VTT, la Ravinal MTB Challenge, disputée dans le domaine du Ravinal à Sébastopol. Le vainqueur, âgé de 33 ans, a laissé son rival, Sébastien Hacques, à un peu plus de six minutes pour s’imposer.
« Le parcours était assez technique et plutôt dur », avance le vainqueur, qui en est à son troisième bouquet de la saison. En effet, selon son analyse du parcours, trois montées assez conséquentes, pour un circuit « vraiment complet ». « Il fallait en avoir dans les jambes », souligne encore Cédric Passée.
Du coup, lorsqu’il s’élance, il imprime son rythme. Dans son sillage, Sébastien Hacques et Stéphano Ollivier, qui prendront respectivement les deuxième et troisième places de la course principale, longue de 37,2 km. Cédric Passée a bouclé le circuit en 1h50’50, Hacques en 1h56’45 et Ollivier à une petite seconde du deuxième.
Cédric Passée se dit satisfait de la journée. « Je suis content de constater que la motivation est encore là à 33 ans. C’est une bonne chose d’avoir encore le goût de la victoire après près de 20 ans sur le vélo », explique le coureur.
Sur la course de 27,9 km (trois tours à effectuer), c’est Christopher Ah Young qui s’est imposé devant Aldo Villard et Yannick Rousselin. Ah Young a bouclé les troisi tours du circuit en 1h47’38, prenant la mesure d’Aldo Villard dans les derniers mètres de la course, ce dernier terminant à une seconde du vainqueur.
Yannick Rousselin complète le podium en 2h02’52.
La troisième course de la journée était longue de 18,6 km (deux boucles de 9,3 km). Et là, on retrouve Yousouf Serally, vainqueur en 1h03’19, devant Brian Lamoureux (1h09’55) et Yavish Jokhoo, tout juste âgé de 14 ans, à la troisième place en 1h11’24.
De son côté, Stéphane Nejman, organisateur de la course, s’est dit lui aussi satisfait du nombre de vététistes ayant répondu à l’appel. « Ils étaient environ une cinquantaine. En revanche, j’admets que le circuit était un peu dur. Mais nous avons souhaité l’ouvrir à tous ».
Mais surtout, il promet de tout faire pour organiser la prochaine édition en 2015. « J’espère que nous pourrons trouver un autre sponsor et garder le même lieu. Les vététistes ont été bien accueillis », conclut-il.