Alain Perdrau est allé chercher du côté de l’Afrique du Sud pour trouver un jockey. Fini le temps où il faisait confiance aux cavaliers mauriciens. Ils sont trois à avoir défendu ses couleurs dans un passé récent. Il y a eu Vinay Naiko, Rye Joorawon et tout dernièrement Swapneel Rama. Le choix de l’entraîneur s’est porté sur Raymond Danielson, 31 ans, qui a ramené 654 victoires au cours de sa carrière, dont 43 lors de la saison 2016-17. Il est connu sous le surnom Stingray.
Danielson a remporté plusieurs courses de Grades 1, 2 et 3, et remporté la majorité de ses courses sur des parcours de 1200 à 1600m. Si ses parents n’étaient pas proches des courses, il s’y est intéressé grâce à Hannes Van Tonder, qui était propriétaire de chevaux à Port Elizabeth, qui l’a un jour emmené à Arlington. C’est en 2002 qu’il a rejoint l’académie où se trouvaient Richard Fourie, Keanan Steyn, Muzi Yeni et Sam Freedman. Son premier vainqueur se nomme Coastward, qui était entraîné par Desmond à Scottsville.
Raymond Danielson est un poids léger qui peut monter à 52 kg. Son role model a été Piere Strydom, mais il fait maintenant les choses à sa façon. Il a eu une belle association avec le cheval The Apache avec lequel il s’est distingué en quatre occasions. Il a accroché The Champion Cup en trois occasions avec trois différents chevaux. Il faut aussi savoir que Danielson avait été suspendu pour avoir été trouvé sous l’influence de l’alcool dans un récent passé.
Il devrait être présent au Champ de Mars à l’occasion de la cinquième journée. Il a déjà eu l’occasion de monter en Corée du Sud.