L’ambiance survoltée qui caractérise généralement les collèges décrochant un titre de lauréat était tempérée par des moments de calme au collège Royal de Port-Louis à la mi-journée après l’annonce de la liste des lauréats. Pourtant l’établissement port-louisien en a décroché quatre dont celui du SSR national scholarship qui va à Saad Muhammad Nabeebaccus, ancien élève de la SSS Hassan Rafa (Form I à V).
La cour du collège Royal de Port-Louis était quasi-déserte ce matin avant l’annonce des résultats du HSC. Peu avant la mi-journée, les élèves y sont descendus en petits groupes, la plupart se tenant devant le bureau de la rectrice Mitranee Kushiram, les oreilles suspendues à la radio. Gros éclat de joie à l’annonce du premier nom par le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree, celui de Saad Muhammad Nabeebaccus. Les deux autres patronymes annoncés rehaussent l’excitation, les élèves voulant même se rendre à l’intérieur des bureaux. Et puis, c’est le calme, jusqu’à l’annonce du quatrième nom. Aucun des lauréats n’étaient présents à ce moment.
La plupart des élèves se tenaient en groupe sous la varangue autour de la cour intérieure. Une pétarade timide comparée aux années précédentes. Seul un petit groupe d’élèves était au milieu dans la cour à taper sur des tambours. Un ou deux cassaient les tables. La surexcitation généralisée n’était vraiment pas au rendez-vous, même élèves et professeurs, de même que la rectrice, étaient fiers de la performance des élèves.
Les premiers lauréats ont commencé à arriver peu avant 13 heures, heure à laquelle la rectrice avait prévu une assemblée générale. Dans une déclaration à la presse, elle a exprimé la fierté de l’école. Elle devait cependant s’appesantir sur la performance de ceux et celles venant des collèges qui ne décrochent pas toujours le titre comme le SSS Adolphe de Plevitz, le MGI ou encore le Collège de Lorette. Et de féliciter les élèves, professeurs et recteurs de ces collèges. Elle a aussi lancé un message à ses élèves : « Pour être dans la course, il faut un travail assidu. »
Les lauréats du RCPL sont Muhammad Saad Nabeebaccus, Sajjaad Muhammad Jeeawody et Udhav Fowdar pour les sciences et Oopuddhye Shameek Jankee pour l’économie.