Le ministre de l’Éducation, Vasant Bunwaree, a participé hier aux activités marquant le 85e anniversaire du Collège Royal de Port-Louis (RCPL). Ancien élève de l’institution, il a rappelé qu’il avait interprété le rôle de Marc Antoine, fidèle de Jules César, qu’on avait éloigné pour pouvoir l’attaquer. Une référence qui a fait sourire plus d’un dans la conjoncture politique actuelle, surtout lorsque le ministre a lancé : « Prêtez-moi l’oreille ! »
Vasant Bunwaree était hier de retour dans son « fief », selon ses propres mots, pour les 85 ans du RCPL. Le ministre de l’Éducation était visiblement dans son élément, surtout lorsqu’il est monté sur la scène où, des dizaines d’années plus tôt, il avait joué dans la pièce Jules César, de William Shakespeare. Et c’est avec une émotion à peine voilée qu’il a prononcé quelques mots du discours de son personnage, Marc Antoine : « Friends, Romans, Countrymen, lend me your ears… »
Des membres de l’assistance – composés d’élèves, d’enseignants et de parents – n’ont pu s’empêcher d’esquisser un sourire lorsque le ministre a rappelé que Marc Antoine était le fidèle lieutenant de Jules César, qu’on avait éloigné pour mener à bien la conspiration contre ce dernier. Dans la conjoncture politique actuelle, qui pourrait faire de lui un des « sacrifiés » en cas d’une alliance rouge-mauve, l’intervention de Vasant Bunwaree n’est pas passée inaperçue.
Interrogé par le Mauricien après la cérémonie, quant à savoir si le rôle de Marc Antoine revient d’actualité, Vasant Bunwaree a répondu avec un sourire : « C’est d’actualité, en effet. » Et lorsqu’on lui a demandé s’il voulait, lui aussi, comme le personnage, dire « prêtez-moi l’oreille ! », il a ajouté : « Prêtez-moi l’oreille, oui, mais aussi vos esprits ! »
Toujours est-il que les bouleversements politiques n’ont pas empêché Vasant Bunwaree d’apprécier son retour au RCPL. Devant l’assistance, il a rappelé ses réalisations pour le secondaire, notamment l’introduction bientôt du HSC Pro, l’augmentation du nombre de bourses ainsi que l’introduction des tablettes tactiles, entre autres. Par la même occasion, le ministre a pris connaissance des différents clubs existants dans le collège, avant de planter un arbre et de procéder à l’inauguration de la salle multimédia.
Les élèves de l’établissement, qui ont brillé à divers niveaux en 2013, ont aussi été récompensés pour l’occasion. Et pour faire plaisir à leur invité d’honneur, des élèves de Form I ont joué un extrait de la pièce Jules César, montrant la conspiration contre ce dernier et le discours de Marc Antoine par la suite.