La Route du Thé est un parcours proposé par le Groupe St Aubin, reliant Curepipe à Souillac. L’itinéraire avant tout touristique permet de découvrir des exploitations de thé et les différentes étapes de sa préparation avant d’être mis sur le marché local et international. La canne à sucre ainsi que la vanille se frayent tout aussi bien un chemin sur cette Route du Thé, la première utilisée pour la fabrication artisanale de rhum et la seconde cultivée dans la Maison de la Vanille. La visite débute en général vers 9 heures. Pendant ce temps, à Bois Chéri, des hommes et des femmes s’affairent à la cueillette des feuilles de thé.
Lorsqu’un visiteur s’engage sur la Route du Thé, il démarre par la visite (guidée ou non, au choix) du Domaine des Aubineaux, à Forest-Side. À peine un pied posé dans la cour, le ton est donné. C’est un voyage dans le temps que le cadre enchanteur offre à son visiteur. La visite guidée permet alors de connaître l’histoire de cette maison coloniale. Construite en 1872, la résidence est d’abord nommée “Belle Maison” avant de devenir, en 1884, la “Maison Rochecouste”. Le nom “Domaine des Aubineaux” est donné en 1906 par les nouveaux propriétaires, Valentine de Rochecouste, fille de Louis de Rochecouste et Maxime Guimbeau, fils de Gustave Guimbeau. La demeure appartient encore aujourd’hui à la famille Guimbeau. La maison, construite en bois d’ébène et de colophane, a été restaurée afin d’être transformée en musée en 2001. Cette demeure d’une superficie de 746m2 est désormais un patrimoine local.
Deuxième étape: destination Bois Chéri. Bois chéri est le premier et le plus grand producteur de thé de Maurice, opérant depuis 1892. En chemin vers l’usine, le visiteur peut voir des plantations de thé des deux côtés de la route qui ne peuvent que signifier qu’il se dirige dans la bonne direction. Après une visite guidée de l’usine, où les différentes étapes de la production du thé sont expliquées, le musée du thé permet de découvrir l’histoire du thé. Le restaurant “le Bois Chéri”, inauguré en 2008, surplombe un lac couvrant un cratère volcanique éteint depuis longtemps et offre une vue panoramique sur tout le sud de l’île. Le visiteur peut y déguster du thé Bois Chéri ainsi que des plats basés en partie sur le thé, tel que le poulet au thé vert, ou encore — et qui est moins connu — le chatini de thé.
La dernière étape de la Route du thé est le domaine de Saint Aubin. Le visiteur y trouve la distillerie de rhum agricole “Saint Aubin 1819” et la cultivation de vanille, des serres d’anthuriums, une mini-ferme, une aire de jeux pour enfants, le jardin d’épices ainsi que le musée du Sucre.